Ayem Nour a dévoilé une photo bouleversante sur son compte Instagram ce mardi 22 novembre. Sur celle-ci, elle apparaît avec des marques de violences dans le cou.

C’est une histoire qui fait beaucoup parler. Pendant plusieurs années, Ayem Nour a partagé la vie de Vincent Miclet avec qui elle a eu un enfant, un petit garçon prénommé Ayvin. Le 15 novembre, l’homme d’affaires a porté de graves accusations, assurant que son ex-compagne avait « enlevé » leur fils. « Lundi matin, après avoir déposé mon fils à l’école américaine, sa maman Ayem Nour en complicité avec sa mère FARIDA l’a enlevé de l’école sans mon consentement », a-t-il débuté avant d’ajouter : « Jusqu’à l’heure ou je vous parle, nous n’avons aucune nouvelle de Ayvin. Une plainte a été déposée aux autorités marocaines. Mon fils se trouve sur le sol marocain mais je ne sais pas où ». Depuis, les révélations s’enchaînent et c’est Ayem Nour qui est sortie du silence ce mardi 22 novembre. Bien décidée à rétablir sa vérité, l’ancienne candidate de télé-réalité a partagé une photo sur son compte Instagram. « 2016, désormais je vais vous révéler toute la vérité », a-t-elle simplement écrit. Sur le cliché, elle apparaît avec des traces dans le cou, sans donner plus de précisions. Celui-ci laisse donc penser qu’elle a été victime de violences conjugales durant cette relation. De son côté, Vincent Miclet a rapidement pris la parole : « Tes mensonges sont ta vérité ! Nous ne sommes pas dans la téléréalité, Nous sommes dans la RÉALITÉ ! Attendons le verdict… », a-t-il affirmé.

Ayem Nour a des choses à dire. Accusée d’avoir enlevé son fils, la mère de famille a souhaité prendre la parole sur son compte Instagram ce lundi 21 novembre. Alors que de nombreuses rumeurs ont vu le jour, elle a voulu rétablir sa vérité et a profité de cette occasion pour porter de graves accusations contre Vincent Miclet. « Toute cette situation devient dramatique et dangereuse ! Continuer de séquestrer le passeport de mon fils illégalement pour nous empêcher de rentrer en France est déjà très grave », a-t-elle débuté avant d’ajouter : « En revanche, refuser de restituer son carnet de santé alors qu’Ayvin a eu besoin de soins après s’être fait piqué par un insecte, cela relève désormais de la cruauté ! ». Très en colère, elle a ensuite assuré avoir été obligée de dévoiler des informations qu’elle souhaitait garder pour elle. « Je vais désormais devoir révéler des informations que j’avais jusqu’ici gardé secrètes afin d’éviter d’étaler certaines choses mais il est important aujourd’hui que vous découvriez le vrai visage de cette personne et de ceux qui l’entourent… », a-t-elle affirmé. La mère d’Ayvin a précisé que son ex-compagnon aurait engagé des blogeurs pour la pousser au suicide. « Ma priorité reste mon enfant. Je me chargerai d’eux très prochainement… », a-t-elle déclaré, assurant également qu’il s’agit d’une simple « volonté de me nuire, de me harceler et de me faire céder à son chantage qui dure depuis des années », a-t-elle conclu.

Ayem Nour : a-t-elle déjà pris la parole publiquement ?

Cette affaire fait beaucoup parler notamment puisque Ayem Nour est une personnalité connue du petit écran. Toutefois, ce n’est pas la première fois qu’elle prend la parole publiquement. Sur le plateau de Touche pas à mon poste le 16 novembre dernier, elle s’est exprimée dans des audios diffusés par Cyril Hanouna. Elle avait expliqué vivre un véritable cauchemar. « Je suis épuisée, ça fait quatre jours que je ne dors pas, que je passe ma vie aux tribunaux et aux commissariats », avait-elle indiqué avant d’ajouter : « Il a porté plainte pour enlèvement d’enfants sauf que j’ai la garde donc il n’y a aucune enlèvement d’enfant. Il a également porté plainte pour ne pas que je quitte le territoire marocain ». Une situation qui ne semble pas s’être améliorée depuis.