Jennifer Grey a partagé une photo sur son compte Instagram ce mardi 22 novembre. Sur celle-ci, l’actrice emblématique de Dirty Dancing apparaît métamorphosée.

Jennifer Grey a marqué les esprits. En 1987, elle se fait connaître du grand public en jouant le rôle de Frances « Baby » Houseman dans le film Dirty Dancing. Elle partageait l’affiche avec Patrick Swayze et celui-ci a rencontré un franc succès. Plus discrète par la suite, elle revient sur le devant de la scène dans un nouveau film dans lequel elle va intriguer Gwen Shamblin. Ce mardi 22 novembre, c’est sur son compte Instagram qu’elle a souhaité partager les coulisses de celui-ci. « Appelez-moi Gwen », a-t-elle écrit en légende de sa publication. Sur celle-ci, l’actrice porte une perruque blonde avec des cheveux très longs, ce qui la change de d’habitude. Les internautes ont rapidement affirmé qu’il y a une grande ressemblance entre Jennifer Grey et Gwen Shamblin mais aussi leur impatience de découvrir ce film. Pour rappel, Gwen Shamblin était une écrivaine américaine qui a rencontré le succès grâce à son programme diététique. Après avoir longtemps eu des soucis avec son poids, elle avait décidé de raconter son histoire et de donner des conseils aux gens à travers ses programmes. En mai 2021, elle se trouvait à bord de son jet privé lorsque celui-ci a fait une chute et s’est crashé dans le Lac de barrage dans le Tennessee.

Tout comme le personnage qu’elle incarne, Jennifer Grey a décidé de briser les tabous en évoquant un sujet important… la perte de cheveux. Agée de 62 ans, l’actrice emblématique de Dirty Dancing souhaite raconter son histoire. Durant la pandémie de Covid-19, Jennifer Grey constate, avec beaucoup de tristesse, que sa queue-de-cheval est plus maigre mais aussi que ses cheveux ont l’air plus ternes. Dans les colonnes du magazine Prevention ce mardi 22 novembre, elle a souhaité apporter des précisions. « J’ai toujours eu beaucoup de cheveux et j’ai toujours été connue comme la fille avec beaucoup de cheveux », s’est-elle d’abord souvenue. Face à ce problème, elle s’est rendue dans un salon de coiffure et c’est la marque Harklinikken, disponible en ligne, qui lui a été conseillée. Sceptique au début, elle a ensuite précisé avoir rapidement changé d’avis, notamment après avoir rencontré le fondateur. « Il a regardé mes cheveux, et il m’a expliqué ce qui se passait… J’ai immédiatement su que je parlais à quelqu’un qui se souciait de moi et qui avait consacré sa vie à la santé du cuir chevelu et au traitement de la perte de cheveux », a-t-elle expliqué. Si c’est en partie dûe à son âge, Jennifer Grey est contente d’avoir pu retrouver sa chevelure.

Jennifer Grey : quelles opérations de chirurgie esthétique a-t-elle réalisées ?

Jennifer Grey est transparente avec les internautes. Qu’il s’agisse de ses tournages ou de sa vie privée, l’actrice partage son quotidien sur les réseaux sociaux. Avant d’avoir évoqué sa perte de cheveux, c’est dans les colonnes du magazine People qu’elle avait accepté de parler de ses opérations de chirurgie esthétique. Selon ses dires, c’est sa mère, qui, plus jeune, lui a conseillé de faire une rhinoplastie. « Elle m’a dit : ‘Tu sais quoi ? C’est compliqué de te trouver des rôles. Rends-leur la tâche plus facile », s’est-elle souvenue avant d’ajouter : « Quand j’étais enfant, j’étais complètement contre la rhinoplastie. Mes parents l’ont fait, mais c’était les années 50 ». Une intervention qui, selon elle, n’a pas eu l’effet escompté puisque son visage avait tellement changé que cela lui a coûté de nombreux rôles. « Je suis devenue invisible du jour au lendemain. Aux yeux des gens, je n’étais plus moi-même. Le plus bizarre est que j’avais résisté toute ma vie, et j’étais tellement énervée contre ma mère de m’avoir conseillée de faire cette opération », avait-elle affirmé avant d’ajouter : « Je me suis tirée une balle dans le pied toute seule ».