Prévu le 31 janvier 2023 sur Netflix, le documentaire sur Pamela Anderson se dévoile peu à peu au travers de quelques images. Ce 13 décembre, la plateforme de streaming a publié des images inédites de l’actrice.

En mars 2022, il avait été annoncé qu’un documentaire sur Pamela Anderson était dans les tuyaux. Le voilà désormais fin prêt à voir le jour. Si les fans de l’actrice devront patienter jusqu’au 31 janvier prochain pour découvrir le film sur Netflix, ils en ont déjà un aperçu par le biais d’images inédites et exclusives dévoilées par la plateforme. Parmi elles, on découvre une photo de 1989, sur laquelle Pamela Anderson, alors âgée de 22 ans, prend la pose en tirant la langue. Un cliché attendrissant qui montre une jeune femme ne se doutant absolument pas de la notoriété qui l’attend. Le documentaire, intitulé Pamela, a love story, est signé du réalisateur Ryan White et a pour mission de raconter la véritable histoire de Pamela Anderson, trop souvent manipulée par les médias.

Ainsi, le programme reviendra sur les débuts de l’ex Star d’Alerte à Malibu, du temps où elle était « une jeune fille provinciale », avant d’explorer la période de sa vie marquée par la notoriété, en tant que « sex-symbol international, d’actrice, de militante et de mère dévouée », selon les mots du communiqué officiel. Le documentaire sera également une réponse à la série Pam & Tommy, sortie en février 2022 sur Disney+ et complètement désavouée par la star. Réalisée et produite sans son accord, la série revient sur sa relation houleuse avec son ex-mari, Tommy Lee, et notamment sur le scandale de leur sextape dérobée par un de leurs anciens employés avant d’être mise en ligne, durant les années 90.

Pamela Anderson n’a « aucune intention » de voir son documentaire

Si contrairement à la série Pam & Tommy, ce documentaire a été intégralement validé par Pamela Anderson, la star ne souhaite pas le visionner pour autant, comme elle l’a récemment confié à Vanity Fair. « Le documentaire, je ne l’ai pas vu et je n’ai aucune intention de le voir. J’ai donné un accès complet à mes archives et à mes journaux, et j’espère que grâce à une transparence totale, cela aura du sens pour quelqu’un », a-t-elle simplement déclaré. Un plongeon dans l’intimité de l’actrice que l’on doit en partie à son fils aîné, Brandon, également producteur du documentaire, qui a convaincu sa mère de raconter sa vérité. « Brandon peut me convaincre de tout faire avec son cœur sincère et une férocité que seul un fils peut avoir. Il voulait raconter mon histoire, de manière authentique et sans distorsion », a indiqué Pamela Anderson.