Enora Malagré s’est confiée dans les colonnes de Télépro ce mercredi 21 décembre. L’ancienne chroniqueuse de Touche pas à mon poste a fait quelques révélations sur ses regrets.

Enora Malagré est une personnalité que l’on ne présente plus. Après avoir travaillé aux côtés de Sébastien Cauet sur NRJ, la jeune femme a été un atout de taille dans Touche pas à mon poste, l’émission emblématique de C8 présentée par Cyril Hanouna en y devenant chroniqueuse en 2010 jusqu’en 2017. Invitée de Télépro ce mercredi 21 décembre, elle a profité de cette interview pour faire quelques révélations sur l’un de ses plus grands regrets. « Je sais que ce n’était pas vraiment moi dans l’émission », a-t-elle d’abord révélé avant d’ajouter : « Personne n’a compris qu’on me demandait de dire des trucs ». Une période de sa vie qu’elle considère comme « un boulot.

Mon boulot était donc de jouer la fille qui gueulait, la cousine insolente. J’étais payée pour ça », insiste-t-elle avant de préciser : « Si j’étais comme ça dans la vie, je n’aurais pas d’amis ». Ce qu’elle regrette aujourd’hui ? Ne pas avoir été prévenue au préalable de ce qui l’attendait mais aussi de comment agir. « On est un peu impétueuse, prétentieuse quand on a 20 ou 30 ans. On fait des bêtises », reconnait-elle avant de poursuivre : « J’aurai bien aimé qu’une femme me prenne par la main pour me guider en me disant ne montre pas ta culotte… ». Des périodes dont Enora Malagré n’est pas fière.

Dans l’émission de Cyril Hanouna, la chroniqueuse avait l’habitude de donner son avis et de ne pas se laisser faire. Connue pour son franc parler, Enora Malagré précise que tout était orchestré et que ce n’est pas sa véritable personnalité que l’on pouvait voir à l’écran. « Euh n’en fais trop etc.. J’aurai aimé être un peu aiguillée », a-t-elle reconnu avant de regretter : « J’ai fait n’importe quoi parfois, des choses contradictoires ». SI elle a quitté le programme depuis quelques années, Enora Malagré assure avoir gardé le contact avec Cyril Hanouna. « On n’est pas toujours d’accord avec Cyril mais on est amis. Il est donc très fier de moi », confie-t-elle avant de déclarer : « On est dans le cœur l’un de l’autre ». Concernant les émissions qui sont diffusées aujourd’hui, l’ancienne chroniqueuse explique être au courant des polémiques qui s’enchaînent et elle n’hésite pas à donner son avis. « Il y a aussi des polémiques dans l’émission actuelle de TPMP qui ne me plaisent pas trop, Cyril Hanouna le sait. Il sait très bien qu’on n’est pas d’accord politiquement etc », poursuit-elle. Désormais épanouie dans la comédie, Enora Malagré déclare vouloir s’éloigner des médias. « J’ai donc pensé à me retirer quand c’était le cyclone TPMP. Les gens étaient durs. Ce n’est pas agréable de prendre des réflexions de gens qu’on ne connaît pas », a-t-elle conclu, toujours impactée.

Enora Malagré : avait-elle déjà évoqué sa période dans l’émission ?

Ses années dans l’émission de Cyril Hanouna, l’ancienne chroniqueuse n’en garde pas forcément un bon souvenir. Sur les ondes de Radio Nova, elle avait affirmé avoir « pris le boulard » mais aussi avoir souffert du syndrome de l’imposteur. « Je n’avais plus confiance en moi et je tentais de surexister », avait-elle révélé. Rapidement, elle s’est souvenue avoir pris goût à la célébrité et avoir « perdu pied ». En effet, Enora Malagré s’est rapidement rendu compte qu’elle avait « pris un peu le melon parce que d’un coup tout le monde te reconnaît et t’aime pour pas grand-chose », avait-elle expliqué, révélant avoir « chopé un petit melon très rapidement » avant de « redescendre assez vite. J’ai eu 6 mois de ‘boulard » », avait-elle conclu.