Pendant onze saisons, cette émission de télé-réalité a battu des records d’audience. D’une part, les candidats étaient capables de tous les stratagèmes pour protéger leur secret. Mais en plus, la Voix ne leur facilite pas la tache. On vous révèle enfin son identité ainsi que ses nombreuses anecdotes de tournage.

Comment ne pas faire le lien entre Secret Story et la Voix ? Depuis toujours, elle intrigue autant qu’elle terrorise. On vous dit tout !

Secret Story : Un visage sur la voix la plus connue du PAF !

En ce moment, il y a de nombreuses festivités en l’honneur des vingt ans de Loft Story. Retrouvailles entre les membres, témoignages sur l’avant et après de cette aventure hors du commun, on a hâte d’en savoir plus ! En plus des candidats emblématiques comme Loana, elle symbolise l’arrivée de la télé-réalité en France. Certes, depuis des deux dernières décennies, il y a un nombre incalculables de formats et d’idées qui ont germé des boites de productions. Pourtant, entre elle et Secret Story, il y a un point commun…lequel ?

Un mystère enfin dévoilé

Pour les deux premières saisons de Secret Story, c’était Benjamin Castaldi qui était aux manettes. Eh oui, on a tendance à l’oublier, mais le petit fils de Simone Signoret a rejoint TF1 juste après M6. Alors, est-ce que le jeu en valait la chandelle ? Comme nous vous le révélait dans cet article, question salaire, oui. Par contre, en ce qui concerne l’organisation du jeu, il n’était pas du tout le seul maitre à bord de ce navire. À l’instar des dix participants, il devait composer avec les humeurs de … La Voix ! Totalement imprévisible, cette dernière donnait des directives à tout le monde tout en prenant soin de ne pas leur faciliter la tache. En dix ans, on croyait avoir tout entendu de sa part. Or, on était tellement loin du compte !

Durant chaque saison, les participants de Secret Story ont essayé de l’amadouer. Pourquoi s’amuse-t-elle à les tourner en bourrique ? C’est déjà compliqué de dissimuler sa véritable identité aux autres. Personne ne souhaite avoir des pénalités ou des gages en plus ! Du reste, comment fait-elle pour s’immiscer un peu partout au point de renverser les règles du jeu ? Pour les téléspectateurs, les plus folles théories vont circuler. Une enquête virtuelle s’ouvre : s’agit-il vraiment d’un humain ou est-ce un ordinateur ? Pour la première fois, nous vous dit tout sur elle … ou plutôt lui !

Quand la voix nous montre la voie !

Son nom est Dominique Duforest. Certes, pour le public de Secret Story, ce ne leur dit pas grand-chose. Et pourtant, dès que ce dernier ouvre la bouche, on a les larmes aux yeux. D’une part, il peut rappeler des souvenirs aux premiers auditeurs de NRJ. Aussi étrange que cela puisse paraître aujourd’hui, il gérait la matinale. Et il a eu l’immense honneur de croiser le chemin de vedettes nationales ou internationales de la chanson comme Phil Collins, Johnny Hallyday, Mick Jagger et même Barry White. Question cordes vocales, ce sont des pointures !

D’ailleurs, au début du nouveau millénaire, la Voix de Secret Story gère les auditions pour des comédies musicales à succès comme celles de la Star Academy. Il a donc croisé le chemin de stars montantes issues de la télé-réalité. Bien entendu, le fait qu’il en a beaucoup côtoyé dans sa carrière doit considérablement l’aider à cerner la personnalité des nouvelles générations. Pourtant, l’homme a conscience qu’il a du talent et multiplie les projets.

Un vrai soutien

Impossible d’aborder Secret Story sans citer cette célèbre phrase. Systématiquement, Dominique Duforest instaure un petit rituel avec les candidats. Lorsqu’elle s’adresse à eux, elle débute ses interventions par “Ici la Voix” Tels des soldats, les participants retiennent leur souffle. Que vont-ils devoir affronter pour la satisfaire. Heureusement, lorsque le “C’est tout… pour le moment” arrive, ils peuvent reprendre une activité normale. Quel stress permanent !

Europe 1 a réussi à en savoir plus sur l’emploi du temps du numéro 1 de Secret Story. Sur son contrat, il était spécifié qu’il devait “être présent six jours sur sept (…) une dizaine d’heures par jour : de 14 heures à 1 heure du matin” Bien entendu, inutile de cacher qu’il a un script élaboré par Endemol. Pourtant, dans sa cabine d’enregistrement froide, l’homme ressent les choses. C’est pourquoi, il reconnait avoir eu de la bienveillance envers certains. Hélas, il ne donnera pas de nom en particulier. C’est l’évidence, il a des souvenirs plein la tête !

En 2014, lors de la huitième saison, il nous a avoué son salaire. Par semaine de tournage, la production lui donnait plus de 3 000 euros. Sachant que cela durait entre dix et douze semaines, on vous laisse faire le calcul !