Nathalie Marquay brise le silence suite à cette polémique qui prend de l’ampleur. Sa fille déménageait contre son gré ?

Nathalie Marquay créait la surprise dans TPMP le 6 avril dernier. En effet, elle déclarait avoir demandé à sa fille, Lou, de déménager. Le public était perplexe devant cette déclaration. Tout le monde a imaginé que l’épouse de Jean-Pierre Pernaut avait mis sa fille à la porte. Or, ce n’est pas exactement ce qu’il s’est passé. Et comme cette histoire prenait des ampleurs déconcertantes, Nathalie Marquay a préféré mettre les choses au clair rapidement. Dans une vidéo avec Lou, sa fille, elle fait le point avec les internautes. Le discours de la maman de Tom et Lou était pour le moins radical. Mais elle n’a pas accepté de voir sa fille fustigée sur les réseaux sociaux à cause de son intervention musclée sur le plateau de C8.

Nathalie Marquay mettait sa fille dehors pour de bon ?

Pendant l’émission de Touche pas à mon poste qui débattait des dîners clandestins, le public apprenait la nouvelle. En effet, Nathalie Marquay avouait avoir demandé à sa fille de quitter les lieux. Elle rentrait apparemment trop souvent à 2 heures du matin et voyait ses amis. Sa mère a donc été dans l’obligation de mettre des limites. Puisque Lou ne voulait pas accepter les limites imposées par sa mère et la crise sanitaire, elle lui a donc suggéré d’aller dormir chez des copines ou de se prendre un appartement.

Les risques pour son père et pour sa mère étaient trop grands. La Covid-19 peut s’avérer mortelle quand des personnes de plus de 65 ans sont touchées ou, quelque doit leurs âges, qu’elles présentent des facteurs de co-morbidité. Pour l’épouse de Jean-Pierre Pernaut c’était donc essentiel que sa fille comprenne qu’il était impensable qu’elle continue à faire prendre de tels risques à sa famille.

Suite à ce débat houleux et à cette déclaration inattendue, le public a conclut rapidement que Nathalie Marquay et Lou étaient en guerre. Et pas de quoi leur faire penser le contraire dans la façon dont l’épouse de Jean-Pierre Pernaut s’est exprimée. En effet, elle semblait terriblement peinée de savoir sa fille loin d’elle et n’avait pas d’autres choix pour protéger son mari. Le journaliste a 71 ans et a eu un cancer de la prostate, en plus de quelques problèmes au cœur. Pour sûr, il risque gros si il attrape la Covid-19. Et beaucoup de famille savent qu’il est possible de l’attraper, même en prenant toutes les précautions. Alors, si Lou voulait continuer de sortir pour voir ses amis, ce qui est totalement compréhensible quand on a 18 ans, elle devait prendre ses responsabilités.

Une mise au point importante qui ressoude la famille Pernaut

Nathalie Marquay et Lou ont ensuite reçu d’innombrables messages au sujet de cette “guerre” entre elles. Lou se faisait souvent incendier pour ses prises de risques et se voyait même taxée d’égoïste par les internautes. D’autres en revanche prenaient son parti et critiquait sa mère. Disant notamment qu’elle avait eu une réaction excessive. De part et d’autre, la guerre était ouverte mais davantage sur le terrain des internautes qu’entre la mère et la fille visiblement. En effet, ce 6 avril, Nathalie Marquay s’est saisie du compte TikTok de Lou pour faire passer un message. Elles y apparaissaient toutes les deux pour faire une mise au point, précisant qu’elles ne sont pas du toute fâchées l’une contre l’autre.

“Vous êtes nombreux à nous soutenir pour notre famille et c’est très gentil, mais ce qui n’est pas très gentil, c’est que vous parlez mal sur ma fille. Je ne l’ai pas virée, j’ai juste dit qu’elle avait le choix entre partir et faire la fête et malheureusement, elle voulait continuer à faire la fête donc je lui ai dit qu’il fallait qu’elle parte.”

Ensuite, l’épouse de Jean-Pierre Pernaut indique que sa fille est de retour à la maison pour quelque temps au moins. Lou tenait à être présente pour l’anniversaire de son père.

“Je lui ai dit de faire un test PCR et en attendant le résultat, elle est restée dans sa chambre, enfermée, elle n’avait pas le droit d’aller se laver parce qu’elle n’avait pas le droit d’aller dans la salle de bain, elle n’avait le droit que d’aller dans les toilettes qui sont en face de sa chambre. Je lui ai ramené des plateaux repas, et on a eu les résultats du PCR qui était négatif. Maintenant, elle reste avec sa maman chérie.”