Pierre-Louis a échappé de peu à la catastrophe. S’il garde des souvenirs incroyables de cette aventure, il a échappé de peu à l’hospitalisation !

Lundi 12 avril, ce fut le clap de fin pour les deux frères Pierre-Louis et Arnaud. Les deux aventuriers ont dû quitté le jeu d’aventure suite à une élimination. Interviewés par nos confrères de Pure People, ils évoquent leur épopée exceptionnelle.

Et l’épreuve qui a le plus impressionné les téléspectateurs, ce fut celle de la dégustation. Stephane Rotenberg a offert aux aventuriers des yeux de poissons et autres mets très difficiles à avaler. Les journalistes de Pure People ont donc voulu savoir si tout le monde avait réussi à manger ou s’il ya avait eu des scènes non montées.

« Elle a tout pris dans sa main et elle a dû le remanger. »

D’après Arnaud, « tout le monde a réussi. Il y a juste Cinzia qui a eu beaucoup de mal. ». « Elle a tout pris dans sa main et elle a dû le remanger. J’ai tout vu, c’était dégoûtant. Cette épreuve était horrible. C’était bourratif et ça ne donnait pas envie. », a en effet renchérit Pierre Louis. » « On a eu un piment entre-temps et au lieu de l’avaler d’un coup je l’ai croqué. Donc j’avais la bouche en feu. Mais ça a peut-être atténué le goût des te*ticules de moutons. », a ensuite ajouté Arnaud. Au sein de la rédaction nous, cette séquence nous a littéralement dégoûté !

« On n’avait pas le droit d’être sur deux voitures à la fois »

Les deux frères ont ensuite commis une grossière erreur : ils ont en effet laissé des concurrents (Christophe et Claire) négocier une voiture qu’ils avaient eux-mêmes stoppée. « Pierre-Louis était sur une autre voiture et il m’a dit de venir. On n’avait pas le droit d’être sur deux voitures à la fois donc je l’ai rejoint. Mais cette erreur nous a coûté cher parce qu’ils ont eu le drapeau rouge. », explique ainsi Arnaud dans les colonnes de Pure People.

« On n’en a voulu à personne »

Cela leur a coûté cher puisqu’ils ont vite perdu. Christophe et Claire ont eu le drapeau rouge entre les mains et les deux frères n’ont plus pu bouger. « On n’en a voulu à personne., précise pourtant Pierre-Louis. On s’en est juste voulu de ne pas avoir pris leur voiture. On pensait que le drapeau rouge serait un peu en retrait de la route, mais là il était au bord. Malgré notre sprint, Claire l’a eu. » « Et moi je me suis pris la portière de la voiture. », plaisante pour sa part Arnaud.

« A cause d’une tempête de sable, il n’a pas pu décoller. »

Ca n’a échappé à personne : pendant le jeu, la candidate Aurore a souffert d’une tourista assez corsée. Mais Arnaud également… Et aussi Pierre-Louis. Et c’est d’ailleurs ce dernier qui a été le plus malade de l’émission. « Incroyable mais vrai. Avec la carrure qu’on a, on mange beaucoup »., explique ainsi Arnaud. « Et d’habitude je suis le premier à prendre mais là, pendant cette aventure, je crois que je suis le seul à ne pas être tombé malade. Par contre Pierre-Louis, la situation était plus compliqué. On devait prendre l’avion pour aller dans le nord de l’Ethiopie mais à cause d’une tempête de sable, il n’a pas pu décoller. »

Le plus mauvais souvenir pour eux reste bien sûr l’accident de voiture d’Aurore et Jonathan. « On nous a tous réunis sur le plateau et on s’est douté que quelque chose n’allait pas parce qu’on ne voyait pas Jonathan et Aurore. On a compris qu’ils allait nous repêchés à leur place et on était gêné. C’est compliqué. On adorait ce binôme en plus, on voulait aller en finale avec eux. »

« En vingt-cinq ans je ne l’ai jamais vu comme ça. »,

Et de poursuivre : « Donc on a fait vingt heures de bus et à mi-route, on a dormi dans un hôtel et à cause du buffet, Pierre-Louis a pris très cher. », poursuit-il ainsi. « Effectivement j’ai eu des problèmes de transit. C’était de l’eau, je ne mangeais pas… La totale. », renchérit en effet son frère. « Il était tout blanc et il n’a pas fait pipi pendant deux jours. Tout sortait par derrière, plaisante alors Arnaud. En vingt-cinq ans je ne l’ai jamais vu comme ça. », raconte en effet Arnaud.

« Si la course avait repris, je pense que j’aurais été perfusé. »
« Ce soir-là j’ai compté, je suis allé aux toilettes 18 fois. J’ai échappé à la perfusion mais si la course avait repris, je pense que j’aurais été perfusé comme Aurore. », explique enfin Pierre-Louis.