Depuis quelques jours, le collectionneur Pierre-Jean Chalençon est au coeur d’une énorme controverse après la diffusion d’un reportage montrant des dîners clandestins organisés à son domicile : le palais Vivienne. nous vous fait le tour du propriétaire.

Dans une interview qu’il a donné à l’Obs, le célèbre collectionneur a regretté la tournure prise par cette affaire et détaille sa situation financière. Un entretien très intéressant où il a fait de multiples révélations.

Une polémique avec un écho très large !

Depuis qu’elle est apparue, la controverse dure et les rebondissements se sont enchaînés. Tous les médias se sont emparés de cette affaire. Les journalistes d’investigation sont allés creuser et chercher des détails aux des repas clandestins.

Pierre-Jean Chalençon est mis en cause pour avoir organisé ces repas clandestins en pleine période de crise sanitaire et de confinement. Une information qui a fait scandale auprès de l’opinion publique. Ainsi, Pierre-Jean Chalençon a été placé en garde à vue aux côtés du cuisinier Christophe Leroy. Les deux personnalités se sont exprimées à ce sujet.

Christophe Leroy a indiqué que cette soirée était une « erreur ». Pierre-Jean Chalençon n’a pas exactement le même avis. Lors de cette interview donnée à l’Obs suite à sa garde à vue, il a indiqué que 24 hôtes avaient réglé 210€ chacun. Il a aussi dit qu’il n’avait jamais reçu de ministre.

Pierre-Jean Chalençon fait le point sur sa situation financière

Le collectionneur d’objets napoléoniens, très en colère, s’étonne de l’ampleur mondiale que cette affaire a prise. D’autant plus que la situation financière de l’antiquaire est très problématique. Il dit qu’il est « endetté, fauché comme les blés » et même avoir été fiché durant un moment à la Banque de France. « Ce palais, je l’ai acheté plus de 6 millions d’euros, oui, mais à crédit. Il ne représente pas un train de vie, mais une charge », a-t-il révélé.

Face à la fermeture des hôtels, Pierre-Jean Chalençon a indiqué être peut-être obligé de revendre son lieu si la situation sanitaire et les restrictions gouvernementales se poursuivent. Il est donc dans l’embarras. La tourmente dans laquelle est Pierre-Jean Chalençon ne semble pas s’arrêter. Au contraire, chaque jour de nouvelles versions sortent dans la presse.

Pierre-Jean Chalençon dans la tourmente

Pierre-Jean Chalençon est soupçonné d’avoir enfreint les restrictions sanitaires en organisant des repas clandestins dans son domicile, le palais Vivienne. Son domicile a d’ailleurs été perquisitionné par la police.

Pierre-Jean Chalençon est né à Rueil-Malmaison en 1970. Fan de Napoléon Bonaparte depuis sa jeunesse, il est surnommé l’Empereur et est aussi l’administrateur du Cercle France Napoléon. De plus, il est membre du comité directeur du Souvenir Napoléonien et s’occupe de la Société Civile du Palais Vivienne.

Adolescent, il débute sa collection consacrée à Napoléon. Vingt-six ans après, il revendique la plus vaste collection de la planète dédiée à Napoléon avec un nombre d’objets qui dépasse les 2 000. Il expose sa collection en Australie en 1999. Après événément au Panthéon à Paris, il va aux Etats-Unis avec ses objets. Durant cinq ans, il se va à Washington, et à Philadelphie. Depuis 2012, il expose ses pièces au Canada ou en Chine.

Un personnage sulfureux

Pierre Jean-Chalençon se fait connaître en 2014 en figurant au casting du programme télé Vos objets ont une histoire. Durant une saison, on le voit en tant qu’expert en compagnie de Sophie Davant sur la 2. Depuis 2017, il fait partie des acheteurs dans l’émission Affaire Conclue sur France 2. En 2020, il quitte programme après trois saisons. Des photos compromettantes et des propos choquants à l’égard de Line Renaud le pousse vers la sortie.

En septembre 2019, il intègre l’équipe des chroniqueurs de Touche pas à mon poste ! Sur la chaîne C8. En 2005, il édite un ouvrage qui s’appelle Charles Trenet, dont il fut proche de 1989 jusqu’à sa mort en 2001. Depuis le début du moi, il est au centre d’une polémique sur l’organisation de dîners clandestins durant le confinement, suite à la diffusion d’un reportage sur M6.
Les téléspectateurs et les téléspectatrices découvrent le présentateur et son hôtel particulier, le palais Vivienne. Le 6 avril, Jean-Pierre Chalençon indique sur BFMTV qu’il ne fait pas de dîners. Côté sentimental, en juillet 2020, il officialise publiquement son histoire d’amour avec son cheri Dragan, en postant un cliché sur sa page Instagram.