Nikos Aliagas est le Grec le plus connu de France. Le présentateur de 51 ans a même été chargé de l’entretien avec Emmanuel Macron pour la télévision grecque. Un honneur qui lui a malheureusement remémoré l’un de ses souvenirs les plus terribles. nous vous donne toutes les explications.

Nikos Aliagas est un présentateur très en vue. Il se souvient d’un souvenir très marquant avec le chef de l’Etat : Emmanuel Macron. Le présentateur vedette de TF1, célèbre pour animer la Star academy et maintenant The Voice. Des programmes qui font des cartons d’audience.

Nikos Aliagas : un lien indéfectible avec Emmanuel Macron

Nikos Aliagas a noué un lien indéfectible avec chef de l’Etat Emmanuel Macron. Ils ne sont pas amis, mais ont longuement échangé ensemble. Nikos Aliagas, journaliste français d’origine grecque, avait pour tâche de questionner le président de la République pour la télévision grecque. Un défi loin de ce qu’il fait d’habitude puisqu’il anime ordinairement un télé-crochet.

Mais l’homme est capable de mener des entretiens comme de la séquence portrait de 50 Minutes Inside, une émission hebdomadaire sur TF1. C’est donc de manière naturelle que la Grèce lui a demander de mener l’entretien avec Emmanuel Macron. Cette interview a replongé l’animateur dans de tristes souvenirs.

Son père est mort le jour de l’élection d’Emmanuel Macron

C’est rare que d’avoir la possibilité de recueillir les propos d’un président, Nikos Aliagas a dû conjuguer cet honneur avec un souvenir pénible. Alors que le 7 mai 2017, Emmanuel Macron était élu, Nikos de son côté était au chevet de son père Andreas qui était mourant. Un épisode douloureux qu’il a raconté.

« Il y a un symbole très fort qui me relie à l’actuel chef de l’Etat mais il ne le sait pas : j’ai vu mon père vivant pour la dernière fois le jour de son élection. Mon père était en vacances en Grèce lorsqu’il a fait une chute. Petit à petit, son état s’est détérioré », explique l’animateur, au magazine Télé 7 Jours.

Il poursuit : « je faisais de nombreux allers-retours, j’enregistrais The Voice et je retournais en Grèce. La dernière fois que je l’ai vu, il m’a juste salué. La France a un nouveau chef de l’Etat, et je vois mon papa pour la dernière fois mais je ne le sais pas encore. Faire une interview d’Emmanuel Macron, en mars dernier, a donc résonné de façon très personnelle en moi ». Emmanuel Macron ne devait certainement pas se douter de tout cela.

Nikos Aliagas : le présentateur star

Nikos Aliagasest né en mai 1969 à Paris. Ses parents, tous deux Grecs, se sont connus à Paris sur les barricades en mai 1968. A cette époque, un vaste de mouvement de protestation étudiante se déroule dans la capitale.

Après avoir fait sa scolarité dans une école orthodoxe, Nikos Aliagas commence des études de Lettres modernes à la prestigieuse Sorbonne. Pour avoir son indépendance, il fait ses débuts à Radio France Internationale avant de continuer sur Radio Notre-Dame.

Parlant plusieurs langues, il devient journaliste sur Euronews de 1993 à 1999. Après avoir été un chroniqueur phare pour Christine Bravo sur France 2, Nikos Aliagas tape dans l’œil de TF1, en 2001, pour présenter un nouveau programme, un télé crochet nommé Star Academy. Le succès de l’émission est là et permet à Nikos Aliagas de devenir progressivement le présentateur phare de la chaîne.

Il est à la tête de plusieurs émissions : 50 minutes inside, The Voice, NRJ Music Awards, ou encore Après le 20h, c’est Canteloup. En 2016, il présente une nouvelle émission le 19h Live. Cette année-là, il reçoit chaque jour une célébrité en entretien, dans le cadre de cette émission très suivie sur Europe 1. En 2019, il indique qu’il part de la matinale d’Europe 1.

A noter que Nikos Aliagas est un féru de photographie, et organise, en 2016, une exposition à la Conciergerie à Paris, Nikos Aliagas, corps et âme, pour dévoiler ses œuvres. Une vraie consécration pour cet homme qui a donc plus d’une corde à son arc.

Côté sentimental, Nikos Aliagas est en couple avec Tina Grigoriou, psychologue. Le couple donne naissance à une fille, Agathe, en novembre 2012. Le 5 octobre 2016, Nikos Aliagas indique sur les réseaux sociaux la naissance de son fils qui se nomme Andreas, comme son père.