Les boutiquiers très mécontents par l’obligation de fermeture de leur magasin expriment leur colère en adressant à Jean Castex des colis très étonnants. Après les culottes, ce sont des chaussures usagées qui arrivent dans son bureau…

Depuis plusieurs mois, certains français sont extrêmement mécontents. Un ras-le-bol général qui donne parfois lieu à des comportements surprenants. Ainsi, Jean Castex est l’objet de nombreuses critiques concernant les décisions du gouvernement. Mais le Premier ministre reçoit également autre chose que des lettres de personnes en colère. Puisque plusieurs d’entre eux n’hésitent ainsi pas à lui envoyer des petits colis directement dans son bureau. Et généralement, ce ne sont pas des fleurs ou des chocolats. Après des culottes, ce sont aujourd’hui des chaussures trouées que certains de ses compatriotes lui adressent. nous revient donc pour vous sur cette histoire étonnante.

Jean Castex : le bureau du Premier ministre ressemble à un centre de tri Amazon

Une manifestation de colère

Depuis plus d’un an maintenant, la France connaît une terrible période. La crise de la pandémie a ainsi obligé le gouvernement à prendre une longue liste de mesures très souvent impopulaires. Il aura fallu ainsi imposer des confinements successifs, tout comme de nombreuses restrictions, dans un grand nombre de sphères d’activité. Des pans entiers de l’économie ont ainsi été mis à l’arrêt ou ont vu leurs activités réduites à leur plus simple expression. Les industries du spectacle, de l’hôtellerie, de la restauration, mais également de la distribution ont ainsi été touchées de plein fouet. Chaque semaine apporte son lot de mauvaises nouvelles, même si Emmanuel Macron et Jean Castex annonçaient récemment que le climat général pourrait s’améliorer très bientôt.

Lors d’un récent déplacement dans un établissement scolaire, le chef de l’État faisait ainsi savoir que Jean Castex et le gouvernement planchaient sur un certain allègement des mesures. Néanmoins, la colère gronde toujours notamment parmi un grand nombre de commerçants. Un mécontentement qui se traduit parfois par des sorties médiatiques plutôt virulentes à l’encontre des décideurs politiques ou par des manifestations de désapprobation sur les réseaux sociaux. Mais d’autres ont décidé d’agir autrement. nous vous explique comment.

Un centre de tri postal

Le secrétariat de Jean Castex reçoit effectivement beaucoup de courriers quotidiennement. Des Français aiment s’adresser au Premier ministre pour leur faire part de leurs doléances. Mais depuis peu, les services de Jean Castex doivent également dépouiller du courrier d’un tout autre genre. Ainsi, il reçoit un nombre important de colis qui ne contiennent pas toujours des cadeaux. Mais plutôt des objets insolites. Le résident de l’hôtel Matignon, situé au 57 de la rue de Varenne à Paris, est effectivement le destinataire d’envois plutôt étonnants. Il y a quelques jours, Jean Castex recevait ainsi des culottes. Une manière pour certains commerçants de protester contre les mesures de fermeture concernant les commerces non-essentiels. En effet, 80 gérantes de magasins vendant ce type de petit vêtement ont récemment formé un collectif. Afin de faire part de leur colère, elles ont ainsi décidé de marquer le coup.

Elles ont ainsi fait parvenir à Jean Castex, des culottes afin de faire réagir le numéro 1 du gouvernement et l’inciter à penser à leurs boutiques qui connaissent une véritable crise. Aujourd’hui, ce sont d’autres commerçants qui surfent sur la même vague. Eux aussi ont pris la décision d’envoyer quelques colis au bras droit du chef de l’État. Pour ce faire, ils lui ont adressé quelques boîtes concernant les chaussures usagées et trouées. Dans une interview accordée au quotidien Le Parisien, des chausseurs de l’Essonne s’expliquent de cette initiative. ” Ma boutique fait 50 mètres carrés. Je peux accueillir en toute sécurité jusqu´à 4 personnes. Si je ne peux pas commencer à vendre début mai, c’est foutu “. Par cette action, les commerçants souhaitent donc que Jean Castex lève toutes les mesures restrictives dans les prochains jours.

Jean Castex: Une terrible concurrence

En effet, de nombreux propriétaires de magasins jugés comme non-essentiels paraissent véritablement au bord du gouffre. Les fermetures décidées en raison de la Covid-19 ont ainsi fait chuter leur chiffre d’affaires de manière catastrophique. Ils n’en peuvent tout simplement plus ! Alors que dans un même temps, les bénéfices des plateformes sur Internet ne font eux que grandir. Grâce aux colis envoyés à Jean Castex, ils espèrent donc que le Premier ministre prenne leur cas en considération et annonce une réouverture totale des surfaces de vente dès le 3 mai prochain.

Dans le cas contraire, Jean Castex devra faire face à une véritable fronde. Des commerçants bien déterminés à se faire entendre et qui ont décidé de ne pas rester les bras croisés. Cette action inédite ne pourrait ainsi être que la première d’une longue série. Car après 14 mois d’une situation inextricable, l’avenir leur paraît sombre sans une réaction rapide des autorités. En définitive, les protestations invitent Jean Castex à réouvrir tous les magasins dans les plus brefs délais.