Pour les congés d’été, les Français et Françaises disposent de plusieurs options pour faire le vide et découvrir de nouveaux horizons. Beaucoup vont privilégier l’hexagone en raison du contexte sanitaire. nous vous livre un panorama de ses destinations fétiches pour les vacances.

Vacances d’été: Beaucoup de Français n’ont pas pu pleinement profiter des vacances estivales l’an dernier. Le contexte sanitaire est encore problématique avec de nombreuses contaminations en 2021. L’horizon semble s’éclaircir un peu avec la vaccination.

La France : destination privilégiée !

Pour les prochaines vacances, partir à l’étranger semble assez périlleux et incertain. Il faut être très attentif et regarder les conditions mises en place dans chaque pays pour se rendre sur place. Sur les moteurs de recherche, les internautes font de nombreuses requêtes. Beaucoup sont très pressés de pouvoir déconnecter au grand air.

Si vous visitez les plateformes de réservation de location, vous pourrez déjà voir que de nombreux logements sont réservés. En effet, la plupart des sites tels que Airbnb ont mis en place des algorithmes afin de mettre en avant les logements les mieux notés. Ainsi, les meilleures locations ne restent pas longtemps. Il ne faut pas tarder et se dépêcher car les conditions d’annulation ont été adaptées au contexte. Les Français peuvent donc réserver sans trop de crainte et être remboursé.

Vacances d’été: La montagne a la cote !

Les Français privilégient le Massif central, un environnement préservé et une nature sublime. Il y existe un art de vivre unique. Le tourisme vert est très en vogue. Les Français aiment de plus en plus les vacances à la ferme.

D’autre part, les Pyrénées permettent aussi d’explorer la montagne au cours de l’été. Les paysages sont magnifiques et les tarifs sont assez abordables. Le Jura est aussi une destination que la rédaction d’nous vous recommande vraiment. Les spécialités gastronomiques méritent le détour ! Les Alpes du Sud sont aussi une destination intéressante pour les vacances estivales.

Les vacances d’été devraient se rapprocher de celles de l’an dernier car les Français sont en quête des zones de bois et de forêts. Après avoir été enfermés de longues semaines, les Français souhaitent partir au grand air profiter d’un environnement paisible. L’idée est de fuir la foule et oublier le Covid-19. nous a déjà eu l’occasion de vous parler à de nombreuses reprises de cette crise sanitaire.

Cap sur les littoraux

Les Français ont aussi envie de buller sur les plages. La France dispose de nombreuses façades maritimes. Sur la côte Atlantique, il y a l’embarras du choix. L’île de Ré est un spot prisé. Avec ses petits villages et ses ports pittoresques, il séduit. Avec ses multiples pistes cyclables, on peut explorer l’île de manière originale. Sur la côte La Tranche sur mer est une petite station balnéaire assez familiale qui a un charme fou.

Le bassin d’Arcachon, avec son côté sauvage plaît aussi beaucoup. En effet, la dune du Pilat mérite le déplacement. C’est la plus haute dune de sable de France. La vue au sommet est magnifique. Plus au Sud, le Pays Basque est un lieu qui est très prisé. A Saint-Jean-de-Luz, la plage est sublime. C’est un spot de surf réputé. Le soir, l’ambiance est très animée dans les ruelles de la ville. On peut voir un match de rugby ou assister aux compétitions de force basque. Dans l’arrière-pays, il y a aussi beaucoup de visites à effectuer. La gastronomie est de grande qualité.

Le Grand Est aura-t-il les faveurs des Français ?

Les informations concernant les futures réservations des Français et Françaises ont été compilées par Atout France et un communiqué a été diffusé au sujet des destinations qui ont été les plus prisées. Atout France est un organisme qui met en avant le territoire français. D’habitude, le but est d’attirer les touristes étrangers en France mais ils ne devraient pas être très nombreux cette année.

Pour les congés d’été, les destinations qui n’ont pas les faveurs des Français sont celles qui ont particulièrement été touchées par la Covid-19. Une étude de l’INSEE en 2020 a indiqué une baisse pour les réservations au Grand Est avec -37 % et -30 % pour les Hauts de France. L’incertitude plane concernant les zones qui seront privilégiées. Nous pouvons espérer que les vacances estivales de 2021 soient un peu plus plaisantes, et qu’il sera possible de se déplacer en toute liberté dans l’ensemble des régions de France.