Ce mercredi 12 mai, un chroniqueur de la bande de Cyril Hanouna a détaillé l’un de ses bons souvenirs. Un souvenir dans un club où les étiquettes de la société volent en éclats… !

TPMP (Touche pas à mon poste) a encore une fois attiré tous les regards grâce à ses chroniqueurs. En effet, ce sont des personnalités atypiques et attachantes qui prennent place dans la bande de Cyril Hanouna. L’un d’eux, Bernard Montiel, est déjà bien connu et apprécié du public. Alors, quand il raconte une anecdote croustillante dans TPMP, les téléspectateurs en redemandent. nous ne pouvait pas laisser ses lecteurs passer à côté d’une telle information. Aussi, nous vous rapportons les propos de ce chroniqueur de TPMP, en date du 12 mai dernier. Âme sensible s’abstenir !

TPMP aborde tous les sujets quitte à faire polémique

L’émission phare de C8 n’a pas froid aux yeux. Toutes les sujets qui secouent la Toile ou le petit écran sont détaillés. Alors, quand le gouvernement annonce le déconfinement progressif et que la colère gronde quant à la réouverture des discothèques, c’est un nouveau débat qui commence. Surtout que les clubs libertins vont pouvoir réouvrir leurs portes eux. Les gérants de discothèques se risquent donc à la comparaison, pointant du doigt une nouvelle incohérence de la gestion de la crise sanitaire dans le pays. Or, c’est ce genre de débat qui secoue la Toile et qui s’invite volontiers sur le plateau de TPMP.

Cyril Hanouna et sa bande de chroniqueurs recevaient donc Bruno Hencks ce 12 mai. Il est le patron d’un club libertin et se réjouit de la réouverture prochaine de son établissement. Il a aussi quelques anecdotes concernant des célébrités à raconter. Mais attention, il ne dévoile pas l’identité des personnalités en question.

Bernard Montiel va ensuite étonner ses collègues. Car il va avouer avoir déjà mis les pieds dans un établissement de ce genre. Ses collègues savaient qu’il avait été déçu en amour, qu’il n’y croyait plus. Mais les chroniqueurs et l’animateur de TPMP ignoraient qu’il pouvait apprécier ces pratiques qui restent encore très largement dans l’ombre.

Bernard Montiel va avouer que si il ne s’est jamais rendu dans l’établissement de l’invité de ce 12 mai, il a déjà fréquenté ce genre de lieux. C’était au Cap d’Agde, un endroit réputé dans le sud de la France pour avoir tout un village qui autorise des pratiques libertines en tout genre. Il va même dire qu’il adore ces endroits ! Incroyable mais vrai, se retrouver devant des milliers de téléspectateurs n’empêchera pas ce chroniqueur de TPMP de jouer la carte de la sincérité. C’est aussi pour cette raison, nous ne peut que le souligner, qu’autant de fans de TPMP adorent Bernard Montiel. Il va même jusqu’à pousser le récit de son expérience en disant : “C’était génial, j’ai adoré, ça sent mauvais mais j’ai adoré.” Encore une fois, il ne manque pas d’humour !

Une anecdote redoutable qui va faire jaser sur la Toile

Va-t-il prévoir de retourner dans ce genre d’endroits à l’avenir ? D’autant que si les discothèques ne rouvrent pas alors que les clubs libertins en ont l’autorisation, cela pourrait représenter une alternative non négligeable pour les plus téméraires. Il paraît même qu’il est possible d’y croiser des célébrités ! Avec le témoignage de Bernard Montiel, nous ne doute plus de cette information. Pour le reste, il faudra essayer de deviner de qui parle Bruno Hencks quand il évoque les vedettes qui se sont rendues dans son établissement. Contraint à respecter la vie privée de ses clients, il ne donnera pas le moindre indice supplémentaire à Cyril Hanouna qui souhaite en savoir plus.

Il faudra attendre que les débats de TPMP s’orientent de nouveau autour de ses sujets sensibles pour en apprendre davantage. Pour le moment, l’anecdote de Bernard Montiel risque d’occuper longtemps les internautes ! Peut-être même que les collègues chroniqueurs de l’ancien animateur vont tenter de le cuisiner en coulisses pour en apprendre plus sur cette anecdote des plus inattendues ? Si tel et le cas et que le sujet s’ébruite, vous pourrez compter sur nous pour ne rien manquer et pour tout vous rapporter !