C’est la dure réalité de Koh Lanta ! Pour certains joueurs, la trahison est devenue monnaie courante. Cette fois, Magali en a subit les conséquences. A la dernière minute, elle s’est faite évincée sans scrupules par le duo machiavélique. nous vous raconte ce qu’il s’est passé !

Plus qu’une seule émission pour Koh-Lanta. Dans une semaine, on connaîtra le nom des gagnants. Et malheureusement pour Magali, ce sera sans elle ! Tout le monde en est conscient : c’est une expérience magique et très dure à la fois. Ce fut le cas pour Magali qui s’est fait trahir en bonne et due forme ! Elle a accordé un entretien à notre confrère Télé-Loisirs. On vous fait un petit résumé, de son parcours épique, c’est parti !

Koh-Lanta : Magali une aventure en solitaire

L’expérience Koh-Lanta n’a pas été de tout repos pour la coach sportive de 47 ans. Et on ne parle pas non seulement des épreuves physiques, de la fatigue et du manque de nourriture. Cette dernière n’a jamais vraiment réussi à s’intégrer auprès des autres aventuriers. C’était un peu le vilain petit canard du campement. Ne pas avoir d’amis, peut rendre le séjour invivable. Ainsi, c’est une belle performance d’avoir tenu si longtemps. Elle est restée tout de même trente-trois jours sur l’île. “Dès le Jour 1, on me qualifiait de vieille espèce qui n’avait pas sa place physiquement, alors que j’ai plutôt été présente sur les épreuves… J’ai eu la force de caractère d’aller le plus loin possible, en serrant les dents, et sans alliés.”

Sa mise à l’écart lui a-t-elle couté sa place en finale ?

Magali a montré sa vraie facette tout au long du jeu Koh-Lanta. Rester franche et elle-même étaient important à ses yeux. Elle l’affirme elle-même : “Je n’ai pas besoin de créer un personnage pour exister ou d’écraser les gens. Je suis restée moi-même, fidèle à mes valeurs et je suis fière d’être allée si loin en étant dans la défensive et non dans l’attaque.” Et ce tempérament n’a pas satisfait tout le monde sur le campement. Forcément, quand on reste droit dans ses bottes, ça peut ennuyer les autres de ne pas se fondre dans la masse. Au moment où la pression se faisait ressentir, elle préférait se ressourcer seule face à la mer. Une démarche qui n’a pas été comprise et acceptée par tous.

Elle l’explique : “Mais je ne suis pas quelqu’un d’asocial ou de fermé à l’humain, bien au contraire. Mais avec mon tempérament, il valait mieux que je me mette en retrait pour calmer ma colère. Après quand j’entends Maxine dire que je parle mal, ce sont des choses sorties de leur contexte. En 33 jours, j’ai pu montrer que j’étais une personne posée et réfléchie. Mais quand c’est trop, c’est trop !” Mais comment a-t-elle réussi à se retrouver dans les six meilleurs compétiteurs ? Ses coéquipiers pensaient certainement qu’elle allait craquer, mais, selon elle “Ils ont sous-estimé mon physique, mon mental et ma capacité à m’adapter.” En effet, Koh-Lanta peut être une aventure cruelle : “J’ai relativement bien géré. Alors que l’on pense être un peu dans le monde des Bisounours où tout le monde protège tout le monde, avec une joyeuse colonie qui va ensemble jusqu’à l’orientation…”

Trahie et évincée sans pitié !

Koh-Lanta est un périple semé d’obstacles. Les jeux ne sont jamais faits à l’avance, c’est un peu un coup de poker. En effet, Magali a été évincée aux portes de la finale. C’est sûrement le pire moment pour se faire éliminer, car elle y était presque. Elle y croyait ! Quelle déception pour elle ! Elle a été trahie par Laure et Maxine qui lui avait promis de ne pas voter contre une Rouge. Ce sont des sorcières : “Ce sont des vraies stratèges, doublées de comédiennes hors pair. Avec leurs larmes de crocodiles, suivies d’un pacte qui n’a pas été tenu un jour de plus que nécessaire à leur arrangement, effectivement on peut parler de trahison. Mais ça les regarde.” On va dire que la loyauté n’est pas une de leur qualité, c’est certain !

Elle se remémore tous ses moments passés en leur compagnie avec nostalgie : “Maxine, depuis la réunification, je n’ai jamais vu quelqu’un pour qui tout était aussi magique. Elle aime tout, tout le temps, avec tout le monde. Moi je suis incapable de faire ça, mais je lui tire mon chapeau. Avec Laure, elles ont fait leur bonhomme de chemin et m’ont trahie jusqu’au bout ! Elles peuvent trouver toutes les excuses du monde, l’isolement ou mon coup de gueule, mais ce ne sont que des excuses.” En réalité, le destin se jouait entre Magali ou Lucie. Mais cette dernière avait un arsenal secret qu’il l’a protégé et empêché de sortir. C’était moins une pour elle. Le seul moyen pour Magali de rester dans Koh-Lanta était de récupérer un collier d’immunité. Malheureusement, l’histoire ne s’est pas déroulée ainsi.

Sa mise à l’écart lui a-t-elle couté sa place en finale ?

Elle loupe donc le haut du podium de Koh-Lanta, mais on peut dire qu’elle s’est bien défendue. Certains candidats n’ont aucun mal à mentir, manipuler et jouer des rôles. Dans ce contexte, c’est dur de déceler le vrai du faux. Pour Magali, le compétiteur qui mérite la victoire, c’est Arnaud : “C’est l’aventurier de cette saison. Il a été un bon stratège, mais en restant honnête et droit.”

Dans tous les cas, elle ne regrette en aucun cas cette parenthèse incroyable. Ça n’arrive qu’une fois dans une vie. “Tant qu’on n’a pas fait l’aventure, on ne peut pas comprendre. Je n’en retire que des choses positives. Je n’ai strictement aucun regret. J’en ressors grandie, je suis restée humble et droite dans mes bottes, solide et bienveillante. Ma fille est fière de mon parcours : j’ai gagné mon Koh-Lanta !”