Bruno Guillon en entend de belles dans “Les Z’amours”. Mais cette anecdote le touche particulièrement car elle concerne un couple qui vient de mettre au monde leur premier enfant.

Les Z’amours ne se présentent plus. Cette émission de France 2 est diffusée depuis le 20 février 1995 ! Ce sont 26 saisons pour plus de 7 000 émissions que les téléspectateurs dévorent pour y entendre des anecdotes toujours plus insolites. Bruno Guillon présente Les Z’amours depuis le 1er février 2018. Et il lui arrive donc d’être choqué par les histoires des couples candidats. Comme ce 20 mai où il découvrait la panique d’une femme qui venait d’accoucher et qui ne parvenait plus à contacter le père de son fils. L’animateur sait se mettre à la place de ses candidats et faire preuve d’empathie. C’est aussi cela qui lui permet d’être formidable dans son travail. Néanmoins, il semble choqué par cette histoire qui aurait sa place dans un film ! nous vous explique tout.

Les Z’amours nous surprennent encore malgré son grand âge

L’émission initialement présentée par Jean-Luc Reichmann, puis par Tex pendant 18 ans, offrent des histoires croustillantes aux téléspectateurs. C’est aussi peut-être grâce à ces histoires rocambolesques que les candidats passent les castings et se retrouvent en plateau. Après tout, le public en raffole. Mais ce n’est pas si sûr car les animateurs sont parfois étonnés des récits que leur dévoilent les couples candidats. En effet, il n’est pas rare que Bruno Guillon soit consterné, tremble de peur ou s’emporte même face aux discours de certains. Une fois, l’animateur de l’émission Les Z’amours a dû aller se cacher derrière un fauteuil, de peur de la réaction d’une candidate à l’une de ses questions. Une scène mémorable.

Bruno Guillon sait toujours comment réagir pour amuser la galerie. Mais tout en restant professionnel et en continuant le cours de l’émission. Une autre fois, plus récente, il a fait mine de déclarer sa flamme à un candidat qui avouait avoir été inscrit à son insu par sa campagne. Il se consolait donc en se disant qu’il s’en remettrait assez vite et avouait à l’animateur de l’émission Les Z’amours qu’il était heureux de le rencontrer. Bruno Guillon lui a alors fait des yeux de biches et a persisté jusqu’à ce que le candidat fasse mine de s’emporter.

Ce sont des moments comme ceux-là qui font du programme une pépite des émissions de télévision. Et qui expliquent aussi la longévité de l’émission les Z’amours. 26 ans de diffusion, ce n’est effectivement pas donné à tous les programmes, nous en convient. Aussi, on pourrait croire qu’avec autant de temps d’antenne, les téléspectateurs auraient tout entendu ! Mais il n’en est rien, les anecdotes des couples candidats parviennent encore à surprendre le public. Et surtout à le faire hurler de rire !

Surprise, rire et parfois choc, même pour Bruno Guillon

Cette histoire a secoué l’animateur de l’émission Les Z’amours. En tant que papa, il ne va pas manquer de comprendre la panique qui s’est emparée de la compagne de ce candidat peut-être un peu trop fêtard. Kenny et Karlane vont laissé l’animateur ébahit devant cette anecdote aussi inquiétante que drôle.

“Mon premier fils était né, il avait deux semaines. Pour fêter le coup avec les copains on a passé une soirée assez arrosée on va dire. Et du coup je suis pas rentré, pas avant longtemps. Elle a eu le temps d’appeler la police, avis de recherche, etc, de faire le tour du 93, enfin bref. Et au final ben on s’est retrouvé” raconte Kenny avec un sourire gêné.

“Oui puisque vous êtes là.” répondait Bruno Guillon sur un ton autoritaire. Certainement en train d’essayer de ne pas montrer qu’il était choqué par cette histoire. Puis, en s’adressant à Karlane, il l’invite à développer : “Vous nous aviez dit 24 heures mais vous n’aviez pas parlé d’avoir appelé la police” dit-il. “Oui, oui, j’ai appelé les hôpitaux, la police” répondait-elle. Et L’animateur de l’émission Les Z’amours renchérissait : “une vraie panique quoi”.

Une histoire qui parait donc invraisemblable à Bruno Guillon. Certes, il n’est pas le dernier pour faire la fête et pour célébrer les événements importants. Lui aussi est papa et c’est l’une des plus grandes fiertés de sa vie. nous doute alors qu’il aurait pris le risque de laisser la mère de son fils, seule avec le nouveau-né, seulement deux semaines après la naissance. Et encore moins sans lui donner de nouvelles !