Image : complete-pilates

Les maladies cardiovasculaires sont aujourd’hui plus que jamais au centre de l’attention. Nous sommes de plus en plus conscients de ces troubles graves qui peuvent parfois provoquer des dégâts irréparables. S’il existe plusieurs signes avant-coureurs qui permettent de détecter un problème cardiaque avant qu’il ne soit trop tard, certains peuvent se manifester sur vos pieds.

Comme l’indique l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité dans le monde avec un chiffre estimé à 17,7 millions de décès chaque année. Ces dernières représentent un enjeu de santé majeur pour tous les gouvernements du monde. Si de nombreux symptômes peuvent alerter d’un AVC, il est possible que certains se manifestent sur les pieds.

Infarctus du myocarde, c’est quoi ?

Le cœur est un muscle alimenté par un flux sanguin à travers l’artère coronaire. Lorsque, pour diverses raisons, des plaques constituées de cholestérol se forment sur le long de la paroi de cette artère, il arrive alors que celle-ci se bouche. Brusquement, le débit sanguin est fortement ralenti voire même complètement arrêté. Lorsque le manque d’oxygène touche les cellules du cœur, celles-ci se détruisent petit à petit. L’infarctus du myocarde, qu’on appelle communément crise cardiaque, est donc déclenché. En France on compte 80 000 infarctus chaque année pour 12 000 décès selon les chiffres de l’INSERM.

Qu’est-ce qu’un accident vasculaire cérébral ?

Pour ce qui est des accidents vasculaires cérébraux, l’idée est à peu près la même que celle de l’infarctus. Pour 80 % des AVC, c’est une occlusion d’une artère cérébrale par un caillot sanguin qui en est la cause. Le cerveau, privé d’oxygène pendant plusieurs minutes subit alors des dégâts irréparables. 2 millions de neurones meurent toutes les 60 secondes durant un AVC selon l’INSERM.

Il est important de ne pas ignorer les signes avant-coureurs

Pour ce qui est de l’AVC ou de l’infarctus du myocarde, il est évident qu’en raison des dégâts irréparables qu’ils peuvent causer, la prévention est à prioriser. Mais encore, il est aussi important de savoir reconnaître ces signes qui annoncent la survenue d’un problème cardiaque. Bien que ces deux maladies surviennent brusquement, il existe un bon nombre de signes qui peuvent alerter. Savoir les reconnaître est d’une importance cruciale afin de pouvoir potentiellement sauver votre vie ou celles de vos proches.

Examiner ses pieds pour déterminer le risque de problèmes cardiovasculaire

Un examen de votre pied peut vous apporter certaines réponses concernant votre santé cardiovasculaire. Comme l’explique le Dr. Florence Beauvais au Figaro, un gonflement au niveau des jambes ou des pieds constitue le 3e signe majeur d’une insuffisance cardiaque. Le Dr Beauvais précise « On n’entre plus dans ses chaussures ». Un gonflement des jambes doit donc alerter surtout lorsque celui-ci est brusque et accompagné d’une prise de poids soudaine.

Une thrombose veineuse ou artérielle peut elle aussi être le signe annonciateur d’un infarctus ou même d’un AVC. Celle-ci se manifeste le plus souvent au niveau de la jambe et se matérialise par certains symptômes qu’il est important de reconnaître. Si dans un cas sur deux, un patient atteint d’une thrombose ne ressent aucun signe, il est important de savoir qu’une douleur dans la zone de la thrombose, un durcissement de la zone touché à la palpation et la formation d’un œdème doivent immédiatement vous alerter. Auquel cas, il est essentiel de consulter un médecin.

Enfin, si vous ressentez une paralysie ou une perte de sensations dans seulement une de vos jambes, cela peut aussi être le symptôme d’un AVC imminent.