L’ancienne chroniqueuse de TPMP Agathe Auproux va mieux. Il faut dire que 2019 ne lui a laissé aucun répit. Après avoir été remarquée par des absences répétées, elle décide d’annoncer le 11 mars 2019 qu’elle a un lymphome hodgkinien et en même temps, décide d’arrêter le spectacle afin de se reposer et de se soigner plus sereinement.

Elle avoue être très fatiguée. Entre les traitements, la chimio et ses interventions sur l’émission, elle n’arrive plus à suivre. Cette période est particulièrement éprouvante car elle ne trouve pas le soutien dont elle avait besoin pendant la maladie. En effet, son père, n’ayant ni les mots ni les gestes, peut-être par sagesse, était distant avec elle. Mais elle ne lui en veut pas. Agathe Auproux raconte son parcours dans un livre intitulé «Tout va bien». Elle révèle tous les détails.

Sa rémission était complète en juin.

Lors d’un spectacle, sûr de s’améliorer, elle dit à Cyril Hanouna qu’elle veut arrêter le spectacle pour de bon. Elle se rend compte que la vie est précieuse et aimerait se concentrer sur des projets qui lui tiennent à cœur et qu’elle souhaite réaliser depuis longtemps.

Agathe Auproux, très présente sur les réseaux, en a profité le 21 décembre alors qu’elle était coincée dans la circulation pour demander à sa communauté, qui la suit depuis longtemps, de lui poser des questions pour passer le temps.

C’est ainsi qu’un internaute lui lance cette publication violente: “On n’a pas l’air d’être ironique”.

A quoi la jeune femme de 28 ans lui aurait répondu: “quel langage du bois? Ce n’est pas parce que vous avez faim d’histoires sordides que la réalité correspond à vos délires. Merci H2O, Cyril et l’équipe de m’avoir compris”. Heureusement, Agathe Auproux n’a pas que des messages négatifs. Elle déplace la toile et montre fièrement la cicatrice de son cathéter.

Soif de vie, plus que jamais, elle s’exprime sans détour et n’hésite pas à s’attaquer à ceux qui lui font du mal. Agathe Auproux est épanouie et ça se voit. Ainsi, en légende d’une photo avec un buste plongeant et une jupe moulante en cuir, elle précise qu’elle est toujours là autant pour agacer son ex-copain que pour faire fondre le nouveau Jules.

À l’instar de Kelly Vedovelli, une chroniqueuse qui travaille toujours sur C8, Agathe Auproux a décidé de tout partager en enfermement. Comme beaucoup essaient de se couper les cheveux parce qu’ils ne peuvent pas aller chez le coiffeur, elle a décidé de faire de même et sa maman l’a fait! Elle est même fière du résultat et d’après la photo qu’elle a postée, ça s’annonce très réussi. Pas mal pour une maman qui, en fait, est professeur de français …

Libérée de ses engagements avec C8, c’est surtout sur les réseaux qu’elle exprime ses talents de mannequin. Sa propre façon de répondre aux critiques de ses détracteurs. On la voit poser récemment sur son compte Instagram dans des tenues élégantes. Comme quand elle prend la pose dans un costume rose sur mesure et dévoile un buste soutenu par un haut noir. En tant que légende, elle explique à ses fans que l’un d’entre eux peut également gagner la même tenue.

Le confinement oblige, Agathe Auproux publie et fait du direct presque toute la journée avec ses fans.
Sur Instagram, elle n’hésite pas à partager ses idées de métiers pour ne pas s’ennuyer à la maison.

Ainsi, elle joue aux jeux vidéo, aux séances de sport, au maquillage, à la coiffure. Elle montre tout… mais vraiment tout! Comme lors de ses tâches ménagères, elle fait la lessive et profite du soleil, traîne sa lessive dans son jardin. Ses fans ont rapidement répondu. C’est ainsi qu’Agathe Auproux est devenue une véritable influenceuse, affichant plus de 810 000 abonnés sur son compte Instagram.

De plus en plus explicites, ses clichés n’en sont pas moins jolis sans tomber dans la vulgarité. Agathe Auproux a évidemment très vite compris le fonctionnement des réseaux liant les partenariats avec les grandes marques. Les placements de produits lui rapportent un bon peu d’argent. Elle pourrait être contente, mais n’est pas contre une proposition télévisée. Pour l’instant, elle est heureuse et se dit épanouie dans sa vie personnelle comme dans sa vie professionnelle.

Mais parfois, elle n’est pas toujours au top. Agathe Auproux avec sa transparence légendaire, raconte tout à ses fans. Elle annonce ce vendredi 10 avril qu’elle ne peut plus prendre de selfie pour le moment. La raison est simple, elle a, comme elle le dit, “un mauvais bouton de fièvre”. Pas très esthétique pour prendre des gros plans. Il faut dire que sa communauté, qui la suit depuis un moment, l’a vue très souvent naturellement.

Il était donc normal que leur réaction soit bienveillante et compréhensive. Suite à ce post, ces abonnés ont trouvé les mots pour la réconforter: “Ne t’inquiète pas, ça doit être du stress”, “Même avec une tache, tu es belle!”, “Tu es belle!”. En attendant, son dernier message est A Nightfall View. La photo est prise depuis sa fenêtre.

Elle essaie plus que jamais de ne pas sombrer dans la nostalgie et la dépression à cause de l’accouchement avec des photos d’elle à Miami, il y a tout juste 1 an et espère partir en vacances très bientôt. Pas sûre, elle se dit très inquiète car le chef de l’Etat a prévu un discours le lundi 13 avril 2020, dans lequel il annoncera la prolongation de la détention.

Agathe devra attendre un peu comme beaucoup de monde, avant de s’envoler vers une destination lointaine. En attendant, elle a de quoi s’occuper, elle maintient son image d’une main de maître sur les réseaux sociaux, elle a des partenariats avec lesquels elle a des engagements.