À l’occasion des cinq ans de la mort de Mireille Darc, Alain Delon est sorti du silence et a adressé un message touchante à l’attention de celle qui a fait vibrer son coeur.

Une femme qui occupe une place particulière dans sa vie. En 1968, sur le tournage de Jeff de Jean Herman, Alain Delon croise le chemin de Mireille Darc, à qui il donne la réplique dans le film. Commence alors entre eux une histoire d’amour qui va durer quinze ans, faisant de la comédienne le grand amour de l’acteur, qui avant elle avait conquis le coeur de Romy Schneider ou encore de Nathalie Delon.

Mais leur séparation en 1983 n’avait aucun lien avec la fin de leur amour, comme l’avait confié Alain Delon dans l’émission Thé ou Café. « Je sais pas si vous le savez, pourquoi nous nous sommes quittés, la vérité, avec Mireille. C’est parce qu’elle ne pouvait pas avoir d’enfant. Ses médecins m’avaient dit si elle a un enfant elle peut mourir […] Je ne pouvais pas demander à une femme de me donner un enfant pour mourir dans l’heure qui suit et c’est un peu pour ça qu’on s’est quitté », avait-il expliqué.

Malgré leur rupture, Alain Delon et Mireille Darc sont restés très proches. L’acteur est d’ailleurs resté auprès de la comédienne jusqu’à son dernier souffle. Le 28 août août 2017, Mireille D’arc est en effet décédée à l’âge de 79 ans, des suites d’une hémorragie cérébrale.

Alain Delon : « Si je devais sculpter une femme, ce serait toi »

Et ce dimanche 28 août 2022 marque donc les cinq ans de la mort de Mireille Darc. À cette occasion, le label Panthéon, d’Universal Music, sort un double album en vinyle de ses plus belles chansons. Car à côté de sa carrière d’actrice, elle s’était également distinguée en tant que chanteuse à partir des années 1960. Certains de ses textes étaient mêmes signés Serge Gainsbourg. À la veille de la sortie du double album pothume, Alain Delon a souhaité adressé une belle déclaration d’amour à celle qui a été à la fois son amie et son amante. « Mimi, si je devais dessiner la forme de ton univers, je lui donnerai la forme d’un coeur. Si je devais sculpter une femme, ce serait toi… », a-t-il ainsi déclaré à l’AFP, avant d’ajouter : « Ton amour est mon paradis perdu… ». Un amour éternel.