Dans la série “La Casa de Papel”, Alba Flores joue le rôle d’une femme forte et puissante au caractère de feu : Nairobi. Mais aujourd’hui, nous allons nous intéresser de plus près à la femme dans la vraie vie. Et apparemment, elle est adepte de la chirurgie esthétique. Explications.

Un changement de nez pour Alba Flores

Tout commence lorsqu’un abonné Twitter met sur sa page une photo de profil d’Alba Flores, façon avant-après. Sur la photo de gauche on peut ainsi voir son nez comme elle l’a toujours eu et sur la photo de droite, son nez tombant ayant laissé place à un petit nez retroussé. Ce changement n’a vraiment pas plu aux fans qui n’ont pas mis longtemps à réagir : “Ce n’est pas la même personne (…), Elle a perdu tout son charme (…), Laissez le nez de Nairobi tranquille (…), C’est juste trop moche, son nez normal lui va si bien (…)” pouvait-on lire dans les commentaires de la fameuse photo.

Heureusement pour les fans, il ne s’agissait que d’une publicité pour l’application Facekit aurait utilisé une de ses photos. Il y a donc de grandes chances pour que la jeune femme ne le change jamais puisqu’il lui fait penser à plusieurs personnes de sa famille. Ce nez marqué, elle l’a hérité de l’homme qu’elle aimait le plus au monde, son père, le regretté Antonio Flores, mais aussi de sa grand-mère figure illustre du flamenco Lola Flores, surnommée La Pharaonne.

Alba, une féministe pure et dure

Alba Flores a été l’une des grandes pertes de la quatrième saison de “La casa de papel”, dont le personnage de Nairobi a conquis le cœur des fans de la série Netflix. D’ailleurs, pendant l’état d’alerte dû à la pandémie, Alba s’est consacrée à soutenir les collections des différentes entités artistiques et féministes qui ont alimenté les secteurs touchés. D’ailleurs, ce samedi sur les réseaux sociaux plusieurs photos dans lesquelles elle apparaît habillée en mariage sont devenues virales.

Il faut dire que la petite-fille de Lola Flores n’a jamais nié la reconnaissance mondiale, mais elle a toujours été très réfléchie sur la façon de l’utiliser pour améliorer certaines réalités. Comme si cela ne suffisait pas, son personnage de Nairobi dans “La casa de papel” en a fait presque une référence du féminisme moderne, un militantisme qu’elle entretient dans la vraie vie. Alors que ses photos deviennent virales dans le monde entier, Alba Flores maintient son engagement envers sa communauté et utilise ses propres réseaux pour diffuser des campagnes humanitaires.