Avec la pandémie, pas la peine d’avoir des soucis. C’est pourquoi, les supermarchés Lidl compris rappellent ces produits alimentation. On vous dit tout !

Alimentation : la vigilance est de mise chez lidl compris !

C’est du jamais vu !

En ce moment, les alertes sanitaires se suivent mais ne se ressemblent pas. En effet, alors que le coronavirus fait toujours des dégâts, l’alimentation est au centre des débats. C’est pourquoi, une majorité d’enseignes font régulièrement le point sur les produits qui ne conviennent pas. Généralement, il s’agit d’un ou deux produits d’un même rayon Lidl. Mais cette fois-ci, la polémique va s’étendre à plusieurs articles. Alors, avant que la situation ne dégénère complément, nous vous expliquons en quoi ces derniers constituent une menace pour soi ou pour ses proches.

On les connaît et pourtant on ne pensait pas qu’elles pouvaient nous faire du mal. De fait, les graines de sésame sont souvent présentes dans la composition de pâtisseries ou de biscuits apéritifs. Présentes dans notre alimentation, on s’en régalait sans se soucier des conséquences. Personne n’aurait pu imaginer qu’en 2020, on tente de les faire disparaitre des étalages des supermarchés. Sommeil, circulation du sang ou encore régulatrices d’anxiété, elles avaient pourtant bonne presse. Malheureusement, elles sont maintenant dans le collimateur des associations de consommateurs Lidl.

Pourquoi un tel revirement de situation ?

L’oxyde d’éthylène est le principal fautif. Du reste, le classement Circ décide d’attirer l’attention sur le caractère néfaste qu’elle représente. Derrière ce nom compliqué se cache quelque chose de toxique pour l’homme. Pire, lorsqu’elle est intégrée à notre alimentation, le risque de développement de maladies graves est multiplié par deux.

C’est pourquoi, toutes les enseignes alimentation ont le devoir de protéger leurs clients. Aussi, Auchan, Carrefour, Lidl, elles jouent le jeu et font la chasse aux graines de sésame. Parmi les produits dans le viseur, citons le chocolat Excellence sésame grillé de chez Lindt ou encore les biscuits au sésame de Gerblé. Mais ce ne sont vraiment les seuls. Du reste, les 170 concernés sont peu à peu annoncés et rappelés.

Si jamais vous en avez dans vos placards, ne les jetez pas. Les supermarchés s’engagent à vous les reprendre et rembourser. Pas de panique, même si vous n’avez plus le ticket de caisse attestant de votre bonne foi, la démarche est possible. Il en va de la qualité de votre alimentation !