Alexandra, candidate emblématique de Koh-Lanta est prête à tout dans le jeu pour rendre fière sa petite fille malade. Ce vendredi 2 octobre, la jeune femme de vient de plus en plus une Wonderwoman. Explications.

Alexandra, une battante qui ne lâche rien

Difficile de ne pas remarquer Alexandra dans Koh-Lanta, les 4 terres. En effet, la jeune femme possède une combativité à toute épreuve qu’elle tient de sa fille, qui a connu d’importants problèmes de santé. D’ailleurs, ce vendredi 2 octobre, la jeune femme a de nouveau fait preuve d’une détermination sans faille pour tenter de mener son équipe, les Jaunes, vers la victoire. Une victoire qui a permis à son équipe de pouvoir passer quelques minutes au téléphone avec leurs proches.

Sur son compte Instagram, Alexandra est revenue sur cette grande performance et a expliqué pourquoi elle avait pu tenir aussi longtemps avec trois sacs de sable dans les mains : “C’est pour toi que je n’ai pas lâché mes 3 sacs à bout de bras, toi que j’ai tellement porté pendant nos moments difficiles et heureux… Mon bébé tu m’as entraînée vers la victoire“, a-t-elle notamment déclaré, accompagnant ses mots par une photo d’elle portant sa fille. Il faut dire que cette dernière n’a pas eu une enfance facile à cause d’un problème aux yeux.

La super-women se bat pour ses filles

Il y a quelques semaines, Alexandra avait confié à Télé Star que sa deuxième fille a eu de nombreux problèmes de vue dès la naissance : “Ma deuxième fille a eu beaucoup de problèmes de vue dès sa naissance. Un problème congénital qui a dégénéré en glaucome. On l’a hospitalisée 11 fois en deux ans. Elle a eu 7 opérations de l’œil. Aujourd’hui, elle va mieux et reste suivie. J’ai vu dans Koh-Lanta un moyen dépasser les difficultés autrement que dans ma vie”. Une façon de prouver qu’elle peut survivre à toutes les difficultés de la vie.

Et justement, Alexandra ne vient pas en touriste à Koh Lanta, puisqu’elle a appris les codes du jeu d’aventure à la maison, pour éviter d’avoir des surprises pendant le tournage : “Je ne viens pas en touriste dans Koh-Lanta. Je me suis beaucoup entraînée avant de faire Koh-Lanta : équilibre avec mes filles, courses d’orientation, tir à l’arc, parcours. J’ai lu des livres de survie. J’ai essayé d’apprendre un maximum pour être polyvalente sur l’île. Même si mon portrait est fun, il faut y voir de l’autodérision. Je suis là pour me surpasser“. Et comme le voyez donc, ça marche très bien.