Alimentation: S’il y a bien un poisson qui est la star de nos assiettes, c’est bien le saumon. Ce produit de la mer est rentré depuis longtemps dans le top des ventes des achats liés à notre alimentation. Cuit ou cru, le saumon est un véritable allié pour votre santé. Mais afin de le préparer au mieux, il existe quelques astuces.

Extrêmement riche en oméga-3, il fait partie de la catégorie des poissons gras. Tout comme le maquereau, le hareng, le thon ou les sardines, il s’agit d’une source de protéines très riche en apport énergétique. C’est donc un produit très sain à condition de le cuisiner de la bonne manière.

Comme avec tous les produits de la mer, il vous faut privilégier la fraîcheur. À moins de l’acheter congelé, le poisson et le saumon en particulier doivent être consommé rapidement après leur achat. Il existe néanmoins des méthodes de conservations efficaces utilisées depuis des siècles. C’est le cas par exemple du fumage qui permet d’obtenir un mets délicat. En effet, le saumon fumé est une véritable star de nos repas de fête. Mais si vous l’avez acheté frais, il existe d’infinies façons de le préparer à condition d’être attentif à quelques règles indispensables.

Si vous décidez de ne pas le cuire, vous pourrez le déguster en carpaccio ou en tartare. C’est-à-dire en fines tranches crues ou en le découpant en petits dés réguliers. Dans les deux cas, il vous faudra opter bien sûr pour un produit de la première fraîcheur. Consommer le poisson cru fait partie de l’alimentation de base de nombreuses populations dans le monde. Les sushis en sont un exemple parfait. Il existe de nombreuses façons de l’associer, si vous souhaitez le consommer sans le cuire. En règle générale, la fraîcheur sera sa meilleure alliée.

Alimentation

Les herbes et les agrumes par exemple lui conviendront à merveille. Le persil, la coriandre, l’aneth ou encore la ciboulette sont toutes des herbes aromatiques qui s’accommodent parfaitement avec votre saumon cru. Vous pourrez lui ajouter du gingembre, du citron vert, de la pomme Granny Smith ou de l’échalote pour ne citer que quelques aliments qui pourront créer un accord parfait. Il y a un nombre incalculable de recettes qui font la part belle au saumon cru.

Mais si les aliments non-cuits ne font pas partie de votre alimentation, il existe également bien d’autres modes de cuisson pour votre saumon. Vous pourrez le préparer à la poêle, au four, à la vapeur ou encore au barbecue.

Mais pour toutes ces méthodes, il y a une règle de base à respecter. Surtout, il faut éviter la surcuisson. Si vous agressez trop votre saumon, il deviendra malheureusement très sec. Il existe d’ailleurs une tendance qui s’appelle le saumon mi-cuit ou à l’unilatéral. C’est-à-dire que l’extérieur de votre poisson sera cuit alors que le centre reste parfaitement rosé. Mais certaines personnes, ne raffolent pas de cette préparation. Quel que soit votre choix de cuisson, le saumon est un aliment parfait pour une alimentation bénéfique pour votre corps.

Si vous optez pour la poêle, choisissez en une, anti-adhésive de préférence. Selon vos envies et vos goûts, vous pouvez utiliser de l’huile ou du beurre à condition de ne pas monter trop en température. En général, ce sont plutôt l’huile de tournesol et l’huile d’olive qui seront conseillées. Mais si vous préférez le beurre, il existe une astuce de chef pour éviter qu’il brûle. Ajoutez-y simplement quelques gouttes d’huile végétale ! Cela permettra que votre beurre ne noircisse pas.

Une fois que cette matière grasse est arrivée à la bonne température, posez votre saumon, côté peau dans votre poêle. Et surtout, ne le retournez pas avant que cette peau ne soit suffisamment cuite. Elle restera croquante et ne sera pas toute molle et gorgée de graisse. Une fois que la peau est croustillante, retournez votre filet de poisson. Et poursuivez la cuisson. Cette méthode vous permettra d’avoir un poisson qui n’accroche pas dans votre poêle.

Dans votre four traditionnel, vous pouvez disposer votre saumon dans un plat. L’assaisonnement reste le choix de votre imagination. Mais là encore, la recommandation est la même, il faut éviter de le cuire trop longtemps afin qu’il reste parfaitement moelleux. Vous pouvez aussi le préparer en papillote. Placez votre saumon dans une feuille d’aluminium et assaisonnez-le, selon vos envies. Refermez bien hermétiquement le papier pour être certain que votre saumon est parfaitement emballé. Vous pouvez alors le déposer dans votre four ou sur votre barbecue durant quelques minutes. Le poisson cuira alors dans son propre jus : cela vous assurera un résultat garanti ! Un mode de préparation qui est également très sain pour votre alimentation. Car il n’est pas nécessaire d’ajouter de la matière grasse.

Il existe une autre méthode de cuisson sans devoir pour cela utiliser aucun appareil électroménager. C’est ce qu’on appelle la cuisson au sel. Connue depuis des siècles, cette technique permet la conservation des aliments depuis des dizaines de générations. L’un des exemples le plus connu est le saumon gravlax. Il s’agit d’une spécialité culinaire venue du nord de l’Europe.

Il suffit de réaliser un mélange de sel, de sucre et d’herbes (10 % du poids du poisson). Et de faire sécher votre filet de poisson dans ce mélange. Il s’agit en réalité d’une marinade sèche. Il faut emballer le filet de poisson dans du papier film et le laisser au réfrigérateur. Après environ une douzaine d’heures, vous pouvez rincer votre saumon. Le résultat sera très surprenant ! La chair extérieure de votre saumon aura pris une jolie couleur orangée alors que le cœur sera encore cru, mais parfumé.

Dans le saumon, tout est bon. Sa peau peut parfaitement être consommée. Certains grands chefs la proposent comme une véritable chips. Demandez à votre poissonnier d’ôter la peau du poisson et de vous la servir à part. Vous pouvez l’étaler sur des feuilles de papier sulfurisé, et la faire sécher au four pendant plusieurs dizaines de minutes à une chaleur de 100 ou 120 degrés. Le résultat sera étonnant. Vous obtiendrez une tuile hyper croquante et délicieuse.

Il ne s’agit ici que de quelques exemples de ce qui est possible de faire avec le saumon. Quel que soit votre mode de préparation, le saumon ainsi que le poisson en général devraient rentrer régulièrement dans votre alimentation. Il s’agit d’une source très saine de protéines et d’oméga-3 à condition de savoir le choisir. N’hésitez pas à demander conseil à votre poissonnier qui vous guidera dans votre achat. Et si les arrêtes vous font peur, demandez lui de les ôter.