Régulièrement, dans leur choix d’alimentation, les enfants réclament des pâtes. Or, on ne sait pas toujours comment les préparer.

Alimentation : tout connaître sur les pâtes !

Bien doser

Quand on suit une recette de pâtes, on ne sait jamais s’il s’agit du dosage pour le féculent cru ou cuit. Aussi, les nutritionnistes donnent cette astuce simple et facile à mémoriser. Pour cent grammes de pâtes cru, vous obtiendrez trois cents grammes cuites. Récemment, les fabricants ont même au point un accessoire bien pratique. Attention, pour l’instant, il ne convient que pour les spaghettis. Mais qui c’est, au vu l’alimentation quotidienne dans votre famille, peut-être allez-vous trouver une autre méthode ? Pour nous, tout est une question de logique !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Best Plans (@best.plans.maroc)

Avoir du bon matériel

Quand on s’installe dans un nouvel appartement, on a presque toujours tendance à renouveler notre petit matériel. Aussi, nous considère que le meilleur cadeau à faire pour une pendaison de crémaillère d’étudiant, c’est une casserole. Dans une majorité de cas, les pâtes demeurent sa recette alimentation préférée puisqu’elle coûte peu cher. Grâce à la sauce, on peut la décliner à l’infini. Cependant, au lieu de penser aux convives autour de la table, estimez plutôt la quantité de pâtes qu’elle peut contenir. Une fois qu’on en fait, on peut en manger les jours qui suivent. Donc, plus son diamètre sera large, plus vous ferez un heureux !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Best Plans (@best.plans.maroc)

Attention à la quantité d’épices !

Pour une fois, le sodium va être votre meilleur ami. En cuisine, on a tendance à doser les aromates au petit bonheur la chance. Cependant, pour les chefs alimentation, le sel peut devenir dangereux s’il est consommé avec excès. Cependant, après que l’eau boue en casserole, en rajouter ne peut pas faire de mal. Si nous devait quantifier la chose, elle se baserait uniquement sur l’avis des professionnels. Donc, la seule chose à retenir est ici est de mettre 100 grammes de pâtes ont besoin de 10 grammes de sel. CQFD !

Et pour la matière grasse ?

Là encore, on vous demande de changer un peu votre routine alimentation. Pour la viande, nous vous avait mis en garde contre le beurre. Dès qu’il est cuit, la situation peut rapidement dégénérer en toxicité. Pour les pâtes, aussi surprenant que cela puisse paraitre, l’huile d’olive ne convient pas. De plus, elle empêche littéralement la sauce adhère aux féculents.

Juste une question de temps

Pour éviter les ennuis, les fabricants de pâtes ont un contrat tacite avec leurs clients. En effet, la durée de cuisson est indiquée systématiquement sur l’emballage. Malheureusement, si on veut mélanger plusieurs familles entre elles, on prend un risque conséquent son alimentation. D’une manière générale, les cuisiniers préconisent de ne pas aller trop vite en besogne. Entre la confection de la sauce et la cuisson des féculents, il faut apprendre à jongler entre les préparations. Donc, entre huit et dix minutes suffisent largement pour obtenir un résultat plus que satisfaisant.

Quand y’a trempage, y’a perdage !

Attention, si vous parlez de ça dans un restaurant italien, vous allez susciter de la colère. Si vous procédez à un mélange d’eau froide et de pâtes cuites, c’est une fausse bonne idée. Uniquement envisageable pour les œufs, cette petite astuce alimentation non adaptable aux féculents peut ruiner une recette de famille !

Pour finir, il faut égoutter

Et là encore, ça peut tout changer. Souvenez-vous. Il y a quelques minutes nous vous conseillait de préparer la sauce presque en même temps que vos pâtes. Car si ces dernières sont prêtes avant, elles refroidissent vite. Donc, plus possible que votre crème adhère aux féculents. Quel dommage que ce beau projet alimentation tombe à l’eau pour ce genre de petit détail. D’ailleurs, pour que la mixture soit parfaite, conservez un peu d’eau de cuisson et le résultat sera satisfaisant !