En salade ou en sauce, la tomate est partout dans notre alimentation. Pourtant, on commet encore ces trois bévues. On vous dit tout !

Alimentation : tout sur la tomate

Où mettre la tomate après les courses ?

Qu’elle provienne du supermarché ou bien directement du maraîcher, la stratégie est la même. Dès qu’elle franchit le seuil de la maison, elle atterrit systématiquement dans le frigidaire. Hélas, cette mauvaise attitude va vous coûter cher. D’un point de vue alimentation, une étude scientifique prouve que le fruit rouge y perd son intérêt gustatif. Il en va même de même pour le melon ou encore la pêche. Vu qu’ils sont gorgés d’eau, nous vous conseille de laisser vos achats à température ambiante. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’il figure dans notre liste des choses à ne surtout pas congeler.

Cette astuce conservation qui vaut de l’or

L’été, on adore faire des entrées à base de tomate. Que ce soit avec un filet d’huile d’olive ou avec de la mozzarella, elle est toujours présente dans vos salades. C’est pourquoi, on a besoin d’avoir une quantité suffisante en stock alimentation pour ne pas tomber en panne lors d’un repas improvisé. Aussi, si on a bien compris qu’il ne fallait pas les mettre au frais, on se doit de trouver une astuce pour éviter qu’elles se perdent trop rapidement. nous recommande de procéder en deux étapes. Tout d’abord, de trier celles qui sont mûres des autres. En fonction du degré d’avancé, il convient soit de les séparer de leurs petits camarades, soit de les placer à côté. Enfin, pensez à recouvrir le tour de papier journal ! Le tour est joué.

Alimentation : Où acheter ses tomates ?

Pour une question de facilité, on a tendance à tout acheter en supermarché. Malheureusement, cette erreur peut être nuisible pour votre santé. En effet, comme on l’a vu dans le premier paragraphe, les rayons des grands surfaces alimentations s’organisent pour mettre ses tomates…au frais ! Maintenant que vous savez que cela les dégrade, fuyez ce genre d’endroit. Ainsi, si vous avez la chance inestimable d’avoir un marché proche de chez vous, allez plutôt les acheter là-bas. D’ailleurs, autre petite astuce de dernière minute,nous vous conseille de demander le pays d’origine de la récolte de ces ingrédients rouges. Plus le chemin est court pour arriver dans votre assiette, mieux ça sera. Enfin, n’oubliez pas de jeter un oeil sur le calendrier et n’oubliez pas que saison de la tomate va de juin à septembre.