Le canard est un met de choix. Cependant, on ne le met pas dans son alimentation car on le trouve dur à cuisiner. On vous dit tout !

Alimentation : tous les secrets d’un bon magret de canard

Une sélection rigoureuse

nous a l’habitude de vous donner des astuces alimentation. Donc, nous considérons qu’à l’inverse de la viande rouge qui se vend par pièces, le canard est plus compliqué à choisir. C’est pourquoi, dans son émission sur RTL, Cyril Lignac nous explique comment le choisir sans se tromper. D’abord, vous devez cibler le Sud-Ouest. Ce n’est pas un hasard si cette région française est à l’honneur. D’abord, le chef y a grandi et puis il sait mieux que personne à quel point le canard est une religion là-bas. En fait, l’étiquette doit impérativement mentionner “IGP magret de canard du Sud-Ouest, français.”

Une astuce qui a toute son importance

Comme pour le poulet ou bien le poisson, le canard a besoin d’un temps de repos entre le frigidaire et la cuisson. En tout cas, Cyril Lignac nous précise que vous devez patienter pendant une heure entre les deux étapes. Aussi, il va expliquer à ses auditeurs pourquoi c’est une grave erreur de ne pas respecter cette étape alimentation. Si vous mettez l’animal directement au four, sa chair sera “cuite à l’extérieur mais glacée à l’intérieur.” Une fois que les soixante minutes sont passées, on travaille un peu le canard au couteau. Donc, avec délicatesse, il préconise d’y aller en douceur et de faire “un quadrillage dans un sens, et de touts petits carrés dans l’autre sens”

La cuisson pour les nuls

Il faut toujours repérer puis débuter par le côté gras du canard. Une fois que vous appliquez cela à la lettre, vous avez déjà gagné un temps précieux sur la suite des opérations. L’objectif alimentation à atteindre est simple. Attendre que le “gras irrigue la viande” afin que le tout devienne “coloré et croustillant.” Puis, en fonction de l’apparence de votre animal, il faut se décider sur le moyen de cuisson. Cyril Lignac conseille la poêle pour les plus fins ou le four à 180 °C pour les plus épais. Quoiqu’il en soit, pensez à l’arroser pendant et veillez à ne jamais dépasser les trois minutes.

Un dressage réussi

Avec quoi servir le magret de canard ? C’est toute la question à laquelle nous vous répond : salade, marrons, pâte de coings…En somme, en fonction de l’événement on se décide ! En tout cas, si vous avez bien suivi les conseils alimentation de Cyril Lignac, vous allez vous régaler ! À vos fourchettes !