Alizée est furieuse! En effet, la chanteuse et danseuse a fait part de sa véritable colère sur les réseaux sociaux. L’artiste a donc publié un message dans lequel elle partage toute sa frustration. Car après un peu d’espoir, la terrible nouvelle vient de tomber. Un couvre-feu généralisé est adopté sur toute la France. Dès lors, certaines activités sont désormais interdites. nous vous explique pourquoi Alizée vit très mal cette décision.

Alizée : elle prend la parole sur Instagram

Un nouveau coup dur

Alizée est une femme qui a tout pour être heureuse. Après une brillante carrière de chanteuse, elle est aujourd’hui à la tête d’une école de danse sur l’île de beauté. En effet, elle a ouvert le Studio de danse Lyonnet en compagnie de son mari il y a quelques mois. Du côté de sa vie privée, tout est également idyllique. La jeune maman a notamment profité de ces derniers mois pour s’occuper de ses enfants. Elle a effectivement deux filles, Maggy âgée d’un an et Annily qui continue de grandir. Tout pourrait donc se passer dans le meilleur des mondes.

Pourtant, les récentes décisions du gouvernement Macron risquent de fortement impacter le quotidien d‘Alysée. En effet, le Premier ministre vient d’annoncer un nouveau couvre-feu à partir de 18 h sur tout le territoire. Dès lors, c’est véritablement la douche froide pour tout un pan de l’économie. Car désormais, certaines activités considérées comme non-essentielles vont devoir se mettre en veille. L’école d’Alizée va donc devoir fermer ses portes. nous revient sur les réactions de la jolie brune.

La déception après l’espoir

Alizée est une véritable passionnée de danse. Tout comme son mari, elle a donc décidé aujourd’hui de transmettre sa passion aux autres. Pour ce faire, le couple a ouvert un studio à Ajaccio afin d’y dispenser leur savoir. Cette nouvelle carrière semble d’ailleurs lui convenir à merveille. Pourtant, tout est à l’arrêt aujourd’hui. Alizée a donc décidé de faire part de sa tristesse sur les réseaux sociaux. Elle a donc publié un message très clair. ” Encore une fois, notre studio ferme ses portes… Nous sommes vraiment tristes de ne plus pouvoir enseigner la danse à vos enfants. Quelle frustration après ces retrouvailles de janvier si joyeuses… “. Cette nouvelle fermeture a bien évidemment des conséquences pour la jeune femme et pour son entreprise.

Ainsi, Alizée paraît très inquiète. Car à l’instar d’autres pays européens, la France a décidé de ne pas alléger les mesures sanitaires. Le gouvernement a même fait le choix de renforcer certaines obligations. Mais même si cette décision est impopulaire, elle semblait nécessaire selon les décideurs politiques. Car le nombre de contaminations ne cesse de progresser de jour en jour. Plusieurs secteurs d’activité doivent donc à nouveau fermer leur porte. À ce jour, il semble difficile d’entrevoir un avenir serein dans les prochaines semaines. Il faudra donc une fois de plus s’armer de patience et espérer que cela passe. Alizée, comme beaucoup d’autres Français, ne peut donc que constater les dégâts. Et elle semble très triste de devoir abandonner son école et surtout ses élèves. Elle dédie d’ailleurs ce message à ses petits danseurs en rappelant qu’elle pense très fort à eux en cette période difficile.