C’est une nouvelle révélation qui fait froid dans le dos. En effet, dans les documents étudiés lors du procès et révélés à la presse, Amber Heard aurait coupé le doigt de Johnny Depp en 2015.

Après plusieurs semaines de procès, voilà que Johnny Depp et Amber Heard se retrouvent encore à faire la Une des médias. Si l’actrice a été reconnue coupable de diffamation avec intention de nuire et a été condamnée à verser à son ex-mari, la coquette somme de 10 millions de dollars, celle-ci est encore montrée du doigt. En effet, six mille documents étudiés par le jury et le juge, ont été pour certains dévoilés dans la presse. Et leurs secrets sont détonants.

En effet, parmi eux, la déposition de Jennifer Howell, ancienne amie d’Amber Heard qui relate un accident survenu en 2015. Elle se rappelle que la soeur de l’actrice avait lancé cette phrase qui fait froid dans le dos : « Elle lui a coupé son putain de doigt ». Témoignant auprès de l’avocate de Johnny Depp, Jennifer Howell décrit : « J’étais assise devant mon ordinateur, travaillant, dans ma zone, répondant, faisant tout ce que je j’avais à faire. (…) Whitney était assise sur l’une des chaises (…) et elle a juste crié : ‘Elle l’a fait. Elle lui a coupé son putain de doigt’ « .L’ancienne amie d’Amber Heard se rappelle avoir vu la sœur de l’actrice hurler : « Il faut que j’appelle quelqu’un. Il faut que j’appelle quelqu’un. ».

Amber Heard nie en bloc

Jennifer Howell avait alors témoigné : « Et apparemment, elle avait jeté une bouteille et lui avait coupé le doigt, c’est ce qu’elle a dit quand elle est revenue ». Cette version des faits, Amber Heard la nie en bloc et affirme plutôt que Johnny Depp s’est blessé à cause de son état lié à son alcoolisme. De la violence, présente au sein du couple et dont Amber Heard aurait souffert. En effet, l’actrice avait décrit en juin dernier, une des scènes de violence dont elle aurait été victime en mars 2015 : « Je ne savais pas si la bouteille qu’il avait mise à l’intérieur de moi était cassée ou non. Je ne sentais plus rien ».