Amel Bent est très présente sur les réseaux sociaux. En effet, elle nous raconte ses projets mais aussi ses colères. On vous dit tout !

Amel Bent, plus belle que jamais !

Une photo déjà mythique

Que le temps a passé depuis les débuts d’Amel Bent. Découverte dans le télé-crochet Nouvelle Star, elle peut être fière de son parcours. En effet, dans ses chansons, elle dit souvent tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Aussi, quand Diam’s lui écrit le tube Ma Philosophie, c’est le carton plein. Son refrain est devenu un hymne pour les femmes. À chaque fois qu’on l’écoute, on se rend compte à quel point son enfance a été difficile mais qu’elle avancera “toujours le poing levé” !

Quand ses followers découvrent cette série de clichés, ils sont vraiment contents ! En effet, Amel Bent a souhaité partager un peu les coulisses de son quotidien. Comme pour des millions de Français, l’année 2020 a été une catastrophe à tous les plans. Privée de tournées, la chanteuse a heureusement plusieurs cordes à son arc. Après avoir été jury dans The Voice, on sait maintenant qu’on pourrait bientôt la voir dans un téléfilm pour France 3 ! On a hâte ! En attendant, elle profite de cette tribune pour donner son point de vue sur la gestion de la pandémie. Comme à son habitude, elle ne mâche pas ses mots !

Une artiste engagée

Amel Bent est furieuse ! Quand elle découvre le couvre-feu ou bien le second confinement, elle prend sa plume virtuelle pour dézinguer l’Etat “Les décisions du gouvernement à l’égard des gens qui font notre culture, notre joie et notre fierté sont injustes et injustifiées. Et notre monde va terriblement en souffrir.” Elle fait ce constat effrayant “Je vois du pire que moi, du pire que l’autre, à chaque clic.” Malgré tout, elle tente de relativiser les choses en apportant son soutien aux autres professions ou aux particuliers dans la souffrance.

À ses yeux, le coronavirus a totalement rebattu les cartes de notre société. Nous devons apprendre à nous reconstruire sur des nouvelles bases. Ensemble et pas ligués les uns contre les autres. Amel Bent sait trouver les mots pour décrire les maux “Ce combat, c’est pas les riches contre les pauvres, les intellectuels contre les artisans, ou les artistes contre le gouvernement. Le but c’est de retrouver notre vie d’avant la Covid. Même si elle n’était pas parfaite ni juste pour tout le monde, tout le monde veut s’en sortir.”

Nul doute que ce message fort fera le tour de la Toile. En attendant que le virus soit derrière nous, il faut aller de l’avant !