En 2015, les fans de la mini-série de M6 ont découvert un nouveau couple. Formé par les comédiens Amélie Etasse et Grégoire Bonnet, les deux amoureux n’ont pas eu de difficulté à se faire accepter par les téléspectateurs. Pourtant, la production a formulé une mise en garde à leur arrivée dans le programme.

Scènes de ménages a créé des couples mythiques dont les téléspectateurs ne se lassent pas. Depuis la toute première saison, Liliane et José et Huguette et Raymond tiennent la vedette. Puis de nouveaux tourtereaux ont fait leur entrée dans la série. On pense forcément à Emma et Fabien, qui ont des caractères fort différents. Les parents de la petite Chloé résident à la campagne. Et puis les téléspectateurs ont découvert Camille et Philippe.

Amélie Etasse: Les derniers arrivés, les moins bien aimés ?

Le pharmacien et la prof de yoga ont fait leur apparition il y a 5 ans. D’une grande différence d’âge, ils sont interprétés par Amélie Etasse et Grégoire Bonnet. Les derniers arrivés ont vite été adoptés par les fans de la série. Pourtant, la production avait tablé sur un tout autre scénario. Car les téléspectateurs auraient plus de mal à accepter les nouveaux couples.

Prêt à « se faire assassiner pendant un an »

Les fans de la série ont mis du temps à s’habituer à Anne-Elisabeth Blateau et David Mora par exemple. La production a donc mis en garde Amélie Etasse et Grégoire Bonnet. Ce dernier avait expliqué aux journalistes de Pure People que d’après la production, ils allaient « à peu près se faire assassiner pendant un an » par la critique.

Heureusement pour eux, il n’en est rien. Au contraire, les deux tourtereaux rencontrent un franc succès. « Dans la rue, on a toujours été très appréciés. Il y a un énorme phénomène autour de Scènes de ménages, c’est impressionnant » a-t-il décrit.

Finalement, leur plus grande difficulté a consisté à construire leurs personnages. « Quand nous sommes arrivés, on ne nous a rien expliqué. Il fallait forger une complicité, comprendre nos personnages. C’était un sacré bordel » n’a pas hésité à expliquer Grégoire Bonnet.

Amélie Etasse

Finalement, le seul souci qu’a rencontré le jeune couple les a beaucoup surpris. En effet, le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens déteste le personne incarné par Grégoire Bonnet. Il a même envoyé une lettre à M6 pour se plaindre : « Certains propos, et plus largement certains sketchs, dévalorisent, voire ridiculisent la profession de pharmacien, s’étaient indignés les membres de l’Ordre. En véhiculant ainsi une image négative et dévalorisante du pharmacien d’officine, ces scènes risquent d’altérer la perception du publicenvers un professionnel de qualité et consciencieux, dont la vocation est d’apporter quotidiennement son expertise au service des patients et de la santé publique. »

Celui qui incarne Philippe sur le petit écran ne voit pas où est le problème. « Je connais des pharmaciens, des employés, qui m’ont dit : “Mais c’est sain, un espace comme ça”, a-t-il confié. « Les gens savent, quand même, que c’est de la fiction. » Evidemment, il faut faire la part des choses !