Angelina Jolie a une attitude méfiante envers son juge John W.Ouderkirk. Désormais, elle veut l’écarter de la procédure de divorce avec son ex-mari Brad Pitt

La demande d’Angelina Jolie

Lundi dernier, l’actrice de 45 ans a déposé la demande d’exclusion du juge en charge de l’affaire à la cour supérieure de Los Angeles. Les avocats d’Angelina Jolie ont déjà avancés dans les procédures, tandis que la partie adverse souhaite le garder. La mère de famille n’a plus confiance en ce juge pour cause son manque de transparence. De plus, elle le soupçonne d’entretenir une relation avec l’avocate de son ex-mari, Anne C.Kiley. Cette attitude affirmerait une partialité et un complot.

Angelina Jolie indique qu’Anne C.Kiley, défend l’intérêt financier du juge en retardant l’affaire afin de prolonger le paiement des honoraires. Elle avance également qu’elle ne connait pas les problèmes qui entravent la progression de la nomination. Peu importe le statut, un juge est dans l’obligation de faire une divulgation conforme. La loi californienne l’a décrété. Parmi les arguments avancés par l’actrice, le doute est assez convaincant pour disqualifier le juge. En effet, sa demande présente une forte chance d’être acceptée.

La procédure de divorce de Brad Pitt et d’Angelina Jolie continue de traîner en longueur. Des problèmes se présentent successivement : les contestations des avocats sur la requête contre Pitt (pension alimentaire), le partage des biens, la garde des enfants, sans parler des manipulations médiatiques. Angelina Jolie trépigne. Elle a perdu patience et pense que ces problèmes auraient dû être réglés depuis longtemps. Le juge et ses actions éveillent la méfiance de la star au point de l’amener à déposer la demande de disqualification. Elle collecte arguments et preuves afin de convaincre les responsables de lui déléguer un autre juge pour s’occuper de son divorce. Ainsi, elle n’hésite pas à défendre son intérêt à la cour supérieure de Los Angeles. La question se pose : va-t-elle réussir ?

L’histoire de divorce

La relation entre ces deux stars a commencé en 2005. Ils ont vécu ensemble pendant douze ans avec ses six enfants : Maddox, 18 ans, Pax, 16 ans, Zahara, 15 ans, Shiloh, 14 ans et les jumeaux Knox et Vivienne, 12 ans. Le mois d’Août 2014, ils décidaient de célébrer leur mariage dans le sud de la France. Deux ans après, un problème survient et ils rompent alors devant leurs enfants.

Le couple hollywoodien Brad Pitt et Angelina Jolie a entamé la procédure de divorce en 2016. Au vu de leur statut de célébrité, il leur fallait une extrême discrétion d’où leur choix se portant sur un juge privé.

Quatre années plus tard, leur dossier n’est pas encore finalisé, leur mariage reste légitime aux yeux de la loi. Le divorce du couple devient objet de discussion et fait la une des informations. Certains médias accusent le COVID19 comme étant la cause du retard de toutes les procédures administratives. Le couple n’en réchappe pas. Certains avancent l’hypothèse selon laquelle le couple privilégierait leurs enfants puisque leur relation semble en voie de réconciliation. Ceci malgré la rancœur des enfants envers leur père après l’incident de 2016. Angelina Jolie voudrait les réconcilier. Ils s’efforcent de passer du temps avec lui.

Par ailleurs, actuellement Angelina Jolie affirme encore qu’elle a pris la bonne décision en ce qui concerne le divorce. Soulignant que c’était pour le bien des enfants dans une interview du magazine Vogue en juin 2020. Elle prouve sa conviction en accusant le juge. Elle trouve plusieurs arguments pour l’écarter de cette affaire. Brad Pitt n’émet aucun commentaire.