Le documentaire “Drôles de Belges : font-ils mieux l’humour que les autres?” diffusé sur Comédie+, était l’occasion de revenir sur Benoît Poelvoorde. Les téléspectateurs ont d’ailleurs pu découvrir une énorme anecdote sur le célèbre acteur.

Ce jeudi 29 avril, la chaîne Comédie+ consacrait sa soirée spéciale concernant les personnages les plus emblématiques de l’humour de nos voisins. Ce documentaire, intitulé Drôles de Belges : font-ils mieux l’humour que les autres ?, était alors l’occasion de retrouver quelques stars telles que François Damiens, Laurence Bibot, Alex Vizorek ou encore l’inarrêtable Benoît Poelvoorde. Une occasion de revenir sur une anecdote bien particulière concernant le célèbre acteur. nous vous explique donc comment le comédien a un jour créé la panique dans un avion.

Benoît Poelvoorde : un vol Toulouse Bruxelles très perturbé

Un personnage hors norme

S’il y a bien un trait de caractère qui définit parfaitement les Belges, c’est bien leur humour parfois décalé et toujours surréaliste. Ainsi quelques grands noms sont devenus des maîtres du genre. Depuis plusieurs décennies, la France connaît ainsi de plus en plus de grands talents venus du plat pays. Parmi ceux-ci, on pourrait notamment citer Stéphane de Groot, Alex Vizorek, le désormais très célèbre comédien François Damiens, Jean-Claude Van Damme qui rentre dans une tout autre catégorie et encore une longue liste de personnages tous plus drôles les uns que les autres. Mais le champion toutes catégories reste bien évidemment Benoît Poelvoorde.

Un homme qui aura commencé sa carrière presque par hasard ! En effet, avec quelques amis, il imagine de réaliser un long-métrage alors qu’il n’est âgé que d’une vingtaine d’années. C’est à cette époque que naît C’est arrivé près de chez vous, considéré par certains comme un véritable film culte. Une œuvre remplie de séquences mémorables dans laquelle Benoît Poelvoorde démontrait déjà un talent hors norme. Ensuite, ce fut le début d’une belle et merveilleuse aventure. Avec à son actif, quelques-uns des plus grands succès du cinéma populaire. Au fil des années, le Namurois de naissance deviendra ainsi un acteur incontournable du paysage audiovisuel français.

Une filmographie impressionnante

Benoît Poelvoorde, ce sont des dizaines de films, des sketchs, mais également des apparitions très remarquées à la télévision. À l’affiche de véritables cartons, comme Le vélo de Ghislain Lambert, Le boulet, Podium ou encore Astérix aux Jeux olympiques, Benoît Poelvoorde transforme en or tout ce qu’il touche. Au point d’être nominé dans la catégorie Meilleur acteur en 2005 lors de la cérémonie des César. Hilarant sur les plateaux de cinéma, Benoît Poelvoorde l’est également lors de ses interviews.

Certains journalistes se souviennent encore d’avoir eu du mal à contrôler leur rire face à un véritable clown. Capable de tous les excès, Benoît Poelvoorde est parfois incontrôlable. Chacune de ses apparitions peut ainsi cacher un véritable moment d’anthologie pour le plus grand bonheur de ses fans. Mais également provoquer un certain stress chez les animateurs qui l’accueillent. Michel Drucker doit certainement se souvenir de sa prestation dans Vivement dimanche durant laquelle le comédien paraissait totalement ingérable. Un homme attachant évoqué aujourd’hui par une autre légende belge. Il s’agit du célèbre entarteur Noël Godin. Celui-ci est connu pour aimer recouvrir le visage de ses victimes de Chantilly. nous revient donc sur une histoire hilarante dont il se souvient concernant Benoît Poelvoorde.

Une anecdote mémorable

Dans le cadre de cette émission revenant sur les artistes belges les plus drôles, Noël Godin tient ainsi à évoquer une histoire particulière au sujet de Benoît Poelvoorde. Dans cette séquence à retrouver dans Drôles de Belges, il se souvient ainsi d’un vol qui aurait pu mal tourner. ” On se retrouve dans l’avion Toulouse-Bruxelles. Et puis soudain après qu’on a traversé une zone de turbulences, à ma stupéfaction, Benoît qui est assis à côté de moi se précipite dans le couloir “. En effet, Benoît Poelvoorde n’aurait rien trouvé de mieux que de créer un véritable sentiment de malaise dans l’appareil. Après s’être levé, il s’écrie ainsi : ” Ola, ola le jeune pilote ne sait pas conduire. Je vais le remplacer tout de suite… “.

Noël Godin se rappelle ainsi du scandale absolu créé dans l’avion et de la réaction stupéfaite des passagers. En effet, un grand nombre d’entre eux n’avait pas reconnu le comédien et était donc totalement en panique. Conscientes de la drôlerie de la situation, les hôtesses de l’air étaient, elles, ” mortes de rire “. Une preuve s’il en fallait qu’avec Benoît Poelvoorde, rien ne se passe jamais comme prévu. Un signe représentant de l’humour belge qui néanmoins prouvait au cours de sa carrière de pas être seulement un amuseur. En effet, certaines de ses prestations dramatiques ont ainsi révélé chez lui un jeu plus large et surtout une très belle sensibilité. En définitive, un acteur complet et surtout un homme attachant.

0/5 (0 Reviews)