D’après les informations du quotidien régional Var Matin, l’énorme dette laissée par Bernard Tapie serait en train de fondre progressivement, grâce aux multiples ventes réalisées. nous vous donne tous les détails à ce sujet.

Cela fait maintenant dix mois que Bernard Tapie est décédé. Mort le 3 octobre 2021, à l’âge de 78 ans suite à un cancer, le Businessman laissait une veuve et des enfants dans la peine. Mais, il leur a aussi laissé ses dettes, dont 600 millions d’euros qu’il devait rembourser au Consortium de réalisation, afin de solder ce qu’il devait à la banque Le Crédit Lyonnais. Une affaire qui a fait la Une de l’actualité pendant de nombreuses années.

La Villa de Bernard Tapie vendue

En effet, pour rembourser ce montant, des biens immobiliers de Bernard Tapie ont été vendus, comme sa villa « Mandela », qui fait 500 mètres carrés habitables et qui comptait deux hectares de terrain.

Le 3 août dernier, les journalistes de Var Matin ont aussi parlé d’un autre aspect : la vente du groupe de presse La Provence, en liquidation depuis avril 2020 et qui était la propriété de à Bernard Tapie. Les journalistes soulignent également que « dans une moindre mesure, près de deux millions d’euros sont gelés sur un compte ouvert dans une agence bancaire à Saint-Tropez, et quelques autres à Monaco ».

Une dette qui commence à fondre

Ainsi, la grosse dette de l’ancien ministre commence progressivement à fondre. Il faut rappeler aussi que Bernard Tapie avait également vendu son hôtel particulier à Paris, son yacht mais également des objets d’art. Au total, sa dette de 600 millions d’euros aurait été divisée par 2.

Celle qui doit gérer ce sujet, c’est la veuve de Bernard Tapie, Dominique, qui a été obligée de changer de vie. Maintenant, elle doit « compter ses sous » et a été obligée « de vendre ses sacs Hermès, d’accepter de l’aide pour honorer le dernier salaire de ses employés, payer son coiffeur et son prof de danse », indiquait Paris Match. Dominique Tapie touche maintenant quelques centaines d’euros par mois, de la retraite de député de son époux.

Mais, elle peut compter sur le soutien d’amis comme Jean-Louis Borloo. « On ne laisse pas tomber la femme d’un pote ». Pendant des décennies, Tapie était un vrai « touche à tout ». Il a démarré dans la chanson, puis dans les affaires en reprenant des entreprises en difficulté. Puis, il s’est lancé dans la politique et le sport.

Il a été pendant plusieurs années, le patron du club de l’Olympique de Marseille, avec lequel il a remporté de nombreux trophées dont la fameuse ligue des Champions. D’ailleurs, au moment de son décès, il a eu un hommage dans le stade Vélodrome. L’homme était très populaire dans cette ville du Sud de la France.Dans les semaines et mois à venir, nous ne manquera pas de vous parler de l’actualité de la succession de Bernard Tapie.