Brigitte Macron apparaît avec un visage enflé et les rumeurs les plus folles se répandent sur les réseaux sociaux. En effet, il semblerait que plusieurs commentaires circulent sur le web notamment, après son hospitalisation en juin dernier.

Alors que son mari, le président de la République Emmanuel Macron était en visite officielle à Londres pour commémorer le discours fondateur du général de Gaulle de la capitale anglaise au début de la guerre mondiale, Brigitte Macron était à Paris pour subir une intervention chirurgicale.

Ce passage à la clinique, avait été annoncé comme l’obligation pour la Première Dame de France de subir une intervention ophtalmologique, mais sans plus de précision, et certains s’imaginent donc que c’était donc pour d’autres raisons qu’elle n’avait pas pu accompagner son mari. Un recours à la chirurgie esthétique a même été évoqué, comme notamment dans Closer l’année dernière qui affirmait qu’elle aurait déjà utilisé du botox. Qu’elle soit avérée ou non, intervention esthétique ou médicale, Brigitte Macron semble en tout cas toujours aussi radieuse.

Brigitte Macron

Il est vrai que l’épouse du Président porte une grande attention à son image en se montrant toujours impeccable devant l’objectif des caméras et caméras pour, comme elle le dit elle-même, «donner une belle image de la France» qu’elle représente avec dignité depuis l’arrivée de son mari au poste de président de la République. Si, comme elle l’admet elle-même, elle ne se permettait en aucun cas d’intervenir dans les décisions qu’Emmanuel Macron doit prendre, Brigitte Macron prend son rôle très au sérieux et comprend l’importance de l’image qu’elle donne aux Français et au monde. Elle est donc toujours attentive à paraître à son meilleur. Une sorte de respect pour le bureau officieux mais très important qu’il représente.

Très demandée, l’épouse du président de la République a néanmoins accordé à France Info un entretien dans lequel elle raconte sa vie à l’Elysée et son rôle de Première Dame de France, qui lui tient particulièrement à cœur. S’il est très rare de la voir se livrer au jeu de questions-réponses des journalistes, Brigitte Macron avait accepté de s’exprimer le 10 juillet dans la rubrique Ils ont fait l’actualité sur France Info, en évoquant notamment sa méfiance vis-à-vis de- vis-à-vis des réseaux sociaux. Brigitte Macron a également avoué préférer le titre d’épouse du chef de l’Etat à celui de première dame de France, une précision qui lui tenait évidemment à cœur.

Elle a également reconsidéré ses engagements, notamment aux côtés des soignants et de leurs patients dans le cadre de sa présidence de la Fondation Hôpital de France-Hôpitaux de Paris et de son implication dans l’opération Yellow Pieces, qui devrait reprendre prochainement. Au cours de cet entretien, Brigitte Macron a rappelé l’importance de sa levée de fonds et s’est souvenue comment, en arrivant à l’Élysée, elle avait tout de suite été mise dans le vif du sujet. «Les premières lettres étaient presque exclusivement des problèmes de santé. Je me suis dit que j’ai un devoir, les 5 ans que j’y suis, d’être utile. Parce que quand on est chef de l’Etat, on est élu, quand on est l’épouse du chef de l’Etat, les gens ne vous voulaient pas, vous ne devez donc pas vous imposer à eux.

Et le seul moyen pour moi de ne pas être intrusif est d’aider. »La journaliste lui a alors demandé si en tant que première dame de France, il était important d’avoir une activité connue, reconnue aux yeux des Français et Brigitte Macron avait décidé de répondre franchement« Tout d’abord, je ne me sens pas comme une Première Madame, je suis l’épouse du chef de l’Etat.

Je fais de mon mieux pour honorer cette position qui m’est imposée. Mais si j’avais voulu, j’aurais peut-être pu continuer ma profession d’enseignant. Mais c’est très, très compliqué parce que vous êtes toujours aux yeux des autres. Vous bénéficiez d’une sécurité qui vous accompagne partout. Vous avez une énorme responsabilité ».

L’interviewer avait décidé de continuer en lui demandant si l’image qu’elle envoyait aux Français était importante pour elle. “Bien sûr, c’est important. Je sais que quelque part, je dis quelque chose sur la France puisque je suis l’épouse du chef de l’Etat. C’est donc très important comment ils me regardent.. Je veux juste leur dire que j’essaye faire de mon mieux, que je fais de mon mieux et que je les aime. “

Lors de cet entretien, Brigitte Macron a également été surprise par la violence sur les réseaux sociaux: “Je ne comprends pas. Pourquoi recourons-nous systématiquement à cette violence? Pourquoi l’autre devient ce que Sartre a dit” le trou de vidange dans mon évier “? Pour moi , l’autre est mon alter ego, pas l’ennemi. Je pense que les gens qui insultent sont profondément malheureux. ” En admettant cependant de ne pas être très présente sur les réseaux sociaux, notamment du fait qu’elle n’est pas à l’aise avec l’anonymat de personnes qui insultent sans que nous puissions découvrir leurs visages.

Quelles que soient les critiques, il faut avouer que Brigitte Macron sait se faire discrète tout en assumant ses responsabilités imposées par les choix de son mari. Elle met donc tout en œuvre pour l’aider au mieux et pour représenter le plus élégamment possible son image d’épouse du chef de l’Etat. Et quand la journaliste lui demande si ces 5 années passées à l’Élysée vont changer ce qu’elle est vraiment, sa réponse est on ne peut plus claire: «Ça, je suis sûr que non. Pour une bonne raison: c’est que tous ceux qui m’ont quitté trouvent moi absolument intacte. Ils ont toujours un peu hâte de dire «comment va-t-elle être? «J’ai le même caractère. J’exerce ma liberté sous contrainte, mais profondément, je reste celle que j’ai toujours été».

De toute évidence, Brigitte Macron semble parfaitement savoir où se trouve sa place et être consciente de son rôle. Quelles que soient les rumeurs ou les attentats dont elle fait l’objet, elle continue d’assurer sa fonction auprès de son mari qu’elle accompagne depuis plus de 20 ans dans son ascension politique qui l’a mené jusqu’à être élu à la fonction suprême. Toujours impeccable et à la pointe de l’élégance, Brigitte Macron assume ce rôle de représentation, mais sans oublier d’être utile pendant la période où elle a laissé ses bagages dans leur appartement privé à l’Élysée. Un espace qui ne serait réservé qu’au couple Macron qui souhaite toujours garder une certaine intimité.