Britney Spears a une nouvelle fois gagné une bataille judiciaire face à son père. La chanteuse ne sera pas obligée de témoigner lors de l’audience de Jamie Spears.

Voilà une nouvelle victoire judiciaire pour Britney Spears. En effet, ce mercredi 27 juillet 2022, la juge Brenda Penny a annoncé que la chanteuse ne serait pas obligée de témoigner face à son père dans la bataille juridique en cours. En effet, l’avocat de l’artiste a confirmé cette information en transmettant un communiqué de presse au média People : « Nous sommes très heureux, mais pas surpris, que la juge Penny ait reconfirmé sa décision réfléchie et juridiquement correcte, rejetant une fois de plus les efforts honteux et désespérés de M. Spears pour prendre la déposition de sa propre fille ».

Selon les dires de la juge, les détails d’une possible déposition de Britney Spears ne seraient pas utiles à l’avancée correcte des procédures. De plus, faire témoigner une nouvelle fois la chanteuse pourrait être dommageable pour elle, et pourrait la « traumatiser » à nouveau. Cette décision est la conséquence de la bataille juridique qui fait rage entre l’artiste et son père. Même si cette dernière est libérée de la tutelle de Jamie Spears, elle n’est pas encore tirée d’affaires. En effet, l’homme demande à ce que sa fille paie son équipe juridique pour « les obligations fiduciaires en cours liées à la liquidation de la tutelle de la personne et de la succession ».

« C’est une autre grande victoire pour Britney Spears »

En effet, récemment la juge Penny a ordonné à ce que Jamie Spears soit destitué de son rôle de conservateur de sa succession. « C’est une autre grande victoire pour Britney Spears. Après que son père se soit enfui et caché pendant neuf mois, il a maintenant reçu l’ordre d’être destitué sous peu et de produire tous les documents, comme l’exige la loi », a déclaré l’avocat de la chanteuse. C’est donc un nouveau coup dur pour le père de Britney Spears qui fait également face à de nombreuses accusations : « Je n’ai jamais effectué ni autorisé aucune surveillance de la chambre de Britney à aucun moment, y compris pendant la tutelle. Je ne suis pas au courant qu’une telle surveillance ait eu lieu. »