Mardi 31 mai 2022, Didier Deschamps perdait son père, Pierre. Dans un entretien accordé à L’Équipe, vendredi 12 août 2022, le sélectionneur de l’équipe de France est revenu sur sa disparition.

Originaire de Bayonne, Didier Deschamps est le second fils de Pierre et Ginette. Proche de ses parents, l’ancien footballeur apprenait mardi 31 mai 2022 la mort de son père, avec qui il partageait l’amour du ballon rond. Dans un communiqué, Noël Le Graët avait annoncé que le sélectionneur de l’équipe de France avait immédiatement quitté Clairefontaine après avoir appris la nouvelle.

« C’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris la disparition du père de Didier ce matin. Didier est allé rejoindre ses proches et je l’assure de toute mon amitié et de mon soutien », avait partagé le président de la Fédération française de football. En juin dernier, Didier Deschamps avait déclaré après la défaite de la France contre la Croatie : « On a manqué d’énergie et de caractère même si ça fait mal. Je n’avais pas la force et l’énergie habituelles à leur transmettre. »

En deuil, le sélectionneur de l’équipe de France avait ajouté : « C’est une sale période. Cela peut arriver aussi. Il faut apprécier les bonnes périodes. » Vendredi 12 août 2022, Didier Deschamps a accepté d’évoquer une nouvelle fois la disparition de son père. Alors qu’il lui est encore difficile d’en parler, il a déclaré à L’Équipe : « Le décès de mon papa a été violent pour moi, et soudain. Parfois, on peut être préparés, mais là, on ne l’était pas du tout. » Remarquant ne pas avoir sa force et son énergie habituelle depuis la mort de son père, il a ajouté pour conclure : « Je ne vais pas interdire qu’on me juge et qu’on juge l’équipe de France sur ces matches. Je n’ai pas envie d’attendrir les gens, ou quoi que ce soit. »

Qui était Pierre Deschamps ?

Peintre en bâtiment de métier, Pierre Deschamps était un grand fan de rugby, et avait notamment joué sous les couleurs du Biarritz Olympique. Marié à Ginette, il avait deux fils, Didier et Philippe, mort dans un accident d’avion en 1987. Dans un documentaire sur TF1, l’ancien footballeur avait confié à propos de ce drame : « C’est tellement injuste, mais on vit avec. On est obligés (…) Les années ont passé, le temps fait son travail, mais on ne peut pas oublier. Et puis, c’était à une période de Noël… On reste marqué à vie, forcément. »