Jeudi 26 janvier 2023, Romain Sardou a accordé un entretien à Gala. Taclé à de nombreuses reprises par son père, le chanteur Michel Sardou, l’écrivain a assuré que cela ne l’affectait pas.

Il n’a pas sa langue dans sa poche… Jeudi 6 mai 2021, sur le plateau de Pascal Praud, sur CNews, Michel Sardou avait taclé son fils aîné, Romain. Évoquant la carrière de celui-ci, qui est écrivain et a publié des romans, des bandes dessinées ainsi que des livres jeunesse, le chanteur avait glissé : « Il a fait un bon livre, j’en voudrais huit. Un écrivain, ça devrait écrire tout le temps. Il a eu une période un peu difficile… » Jeudi 26 janvier 2023, dans les colonnes de Gala, le principal intéressé à souhaiter répondre à ses propos.

Dans les colonnes de Gala, c’est alors qu’il ne se formalise pas que Romain Sardou a confié : « Il avait dit l’inverse dans son livre. Cela fait cinquante ans que je le pratique, il est capable de dire n’importe quoi. Alors ça glisse. Par définition, un écrivain, on ne le voit pas travailler. En privé, comme on est tous les deux sanguins, on se dit les choses franchement. »

Estimant que tout comme lui, son père n’est pas parfait, l’écrivain a ajouté : « J’ai mes défauts. On n’est jamais un père parfait. Je suis plus présent que le mien, car mon métier me le permet. J’essaie d’écrire tôt le matin pour ne déranger personne. Je m’intéresse à leurs loisirs… » Jeudi 6 mai 2021, dans les colonnes du magazine Le Point, le chanteur avait déjà été désobligeant envers son fils. Estimant que celui-ci ne travaillait pas assez, il avait en effet déclaré : « Il a le souffle d’un écrivain, mais il ne travaille pas assez. Il a un palmier dans la main. » Désabusé, Michel Sardou avait ajouté : « Je suis lucide, même avec les gens que j’aime. La lucidité est primordiale. Quand on se ment à soi-même, on en paie le prix tôt ou tard. Un jour, on se réveille. »

Romain Sardou : « Je me suis juste contenté de grandir à ses côtés »
En 2021 sur le plateau de l’émission On est pas couché, sur France 2, Romain Sardou avait longuement évoqué sa relation avec son père. Il avait ainsi déclaré : « Mon père n’a jamais fait avec moi, ni avec mon frère, ces grands moments de père-fils, où tout d’un coup, je te raconte la vie, faut faire ceci, faut pas faire cela, attention mon fils… Ça, il ne l’a jamais fait. Moi, je me suis juste contenté de grandir à ses côtés, de le voir travailler, de le voir vivre, de le voir être, et je me suis construit par rapport à ça. Et je trouve que c’est une bonne façon d’éduquer, en tout cas les garçons. »