La championne en titre des 12 Coups de Midi, la célèbre émission télévisée animée par Jean-Luc Reichmann, explique amorcer des changements dans sa vie. Cela éveille la curiosité et l’intérêt du présentateur et des téléspectateurs, qui ont appris à connaître la jeune femme au fil des émissions au cours desquelles elle tenait la dragée haute aux autres participants.

Favorisée par les conceptions novatrices de Jean-Luc Reichmann qui considère l’émission comme une famille, plutôt qu’une simple collaboration, les spectateurs purent découvrir la personnalité de la jeune femme. Depuis le 19 juillet, celle qui est devenue la vedette du jeu devient progressivement une star et recueille l’admiration croissante de son public.

Caroline, une personne souhaitant poursuivre ses rêves quoi qu’il lui en coûte

Caroline, ingénieure en mécanique de par sa première formation, ainsi qu’elle l’explique au public et au présentateur, s’aperçoit rapidement que ses valeurs ne sont pas en accord avec le métier qu’elle se propose de suivre. Par ailleurs, elle souhaitait que son métier soit une passion et pas seulement une façon de gagner sa vie.

Ces considérations la conduisirent à reprendre des études en transition énergétique. Lorsqu’elle arrive dans l’émission, elle est en dernière année de Master. Elle souhaitait aider, par ses compétences, à ce que la planète soit mieux considérée, et à oeuvrer elle-même en faveur de la transition écologique qui devrait idéalement avoir lieu dans les prochaines décennies. Employée à la société des Eaux de Paris, elle s’attache à dresser des bilans carbone et tente de réduire les émissions en carbone de l’entreprise.

Jean-Luc Reichmann, lui, se montre enthousiaste face à la détermination et au courage de Caroline, qui a su changer sa vie au moment où la planète en avait le plus besoin. Il n’est pas impossible qu’il s’identifie à la jeune participante : en effet, avant d’être présentateur, lui-même était un simple employé de supermarché ; ce n’est que par la suite qu’il eut l’occasion, à force de persévérance et de travail, de travailler dans le milieu de la télévision. Les valeurs portées par Caroline en font donc le porte-drapeau idéal de l’animateur, qui n’hésite pas à le faire savoir.

Un exemple louable pour ceux qui hésitent à donner un sens à leur vie

Caroline, pour Jean-Luc Reichmann, est une figure remarquable, en ce qu’elle représente en elle-même, par son parcours et son succès, les vertus de l’abnégation. Selon lui, elle prouve que n’importe qui peut arriver à atteindre ses objectis, quel que soit son potentiel de départ, pour peu qu’il ou elle fasse preuve de suffisamment de combativité ; à condition, bien sûr, de ne pas cesser d’y croire un seul instant. « Quand on veut, on peut », semble être la devise que Caroline nous transmet.

La jeune personne, très populaire auprès du public de l’émission, doit peut-être son succès au fait qu’elle soit une femme. En effet, depuis un temps assez long, tous les gagnants de l’émission étaient des hommes, une disparité flagrante que Caroline s’est empressée de réparer. Félicitée par son prédécesseur, qui estime qu’elle pourra aller plus loin que lui-même, Caroline a bien l’intention de s’accrocher à son titre aussi longtemps qu’elle le pourra. La précédente femme ayant remporté une édition des 12 Coups de Midi avait obtenu son titre en novembre 2019, ce qui pourrait expliquer en partie l’engouement spectaculaire dont la nouvelle tenante du titre bénéficie.

Cependant, il n’est pas impossible que l’émission lui fasse à nouveau envisager un changement de cap : elle a en effet laissé en suspens ses études et son stage pour participer pleinement à cette aventure.