Dans les colonnes du magazine Gala, Caroline Margeridon s’est confié sur les hommes de sa vie et notamment de sa vie avec le père de ses enfants. Explications.

Caroline Margerion est une femme libre

“Quand on ne s’aime plus, j’aime autant qu’on rompe. Je ne vis pas pour les avantages ou les apparences” a-t-elle notamment expliqué. Et effectivement quand on connaît bien l’histoire de l’acheteuse d’Affaire Conclue, on voit qu’elle est libre et le revendique. Aujourd’hui en couple avec son amoureux qui nous vient de la Suisse, Caroline Margeridon a eu ses enfants avec un célèbre jockey, dont elle s’est séparée à l’âge de 33 ans. Malgré une vie de rêve, elle ne souhaitait pas poursuivre son histoire : “Je me suis séparée du père de mes enfants à 33 ans. J’avais une vie de rêve, mais ça n’allait plus entre nous”.

Et rien a été simple pour Caroline Margeridon, qui a du beaucoup travailler pour en arriver là où elle est aujourd’hui : “Les gens voient que je ne mens pas. J’ai travaillé dur pour gagner tout ce que j’ai. Je suis un mec dans un corps de femme”. Une femme accomplie et indépendante qui est très proche de ses enfants contrairement à sa maman, qui n’a jamais été proche d’elle : “Elle a eu ma grande soeur à 16 ans, mon autre soeur, à 21 ans, et moi, à 22 ans. Elle était très jeune pour assumer son rôle de maman. Elle avait une passion pour le jeu. J’ai tendance à inverser les rôles, à me prendre pour sa mère. Je me suis assumée très tôt, je n’ai pas eu d’adolescence”.

Caroline Margeridon accro à la chirurgie esthétique ?

Durant son passage dans l’émission de Jordan De Luxe “L’Instant de Luxe”, Caroline Margeridon s’est exprimé sur ses récentes opérations de chirurgie esthétique : “J’ai attaqué le botox. Ça permet de ne pas avoir de rides, c’est le pied et ça ne fait pas mal… Maintenant, je le dis, pendant les vacances, comme j’ai fait des vidéos j’ai reçu des commentaires sur mon décolleté ! Hé bien, oui j’ai refait ma poitrine” a-t-elle commencé par dire. Elle poursuit son propos en indiquant qu’elle préférait dire toute la vérité, plutôt que de laisser les gens s’imaginer des choses : “J’en ai rien à faire de le dire. Il y a tellement de femmes qui disent qu’elles n’ont rien fait alors qu’elles ont des bouches de mérou et le trou des fesses au milieu du dos“.

L’acheteuse d’Affaire Conclue a ensuite expliqué qu’elle ne supportait absolument pas les gens faux. Mais pour autant, elle use et abuse de cette image superficielle que lui donne de nombreuses personnes : “Je crois que je serais la première à me détester si je me voyais de l’extérieur mais je ne suis pas ce que je parais. Je déteste la superficialité, les gens voient que je ne mens pas. J’ai travaillé dur pour gagner tout ce que j’ai. Je suis un mec dans un corps de femme“. Voilà qui est dit.