Caroline Margeridon n’en revient pas ! Un clip de rap a été tourné chez elle, à l’insu de son plein gré. On vous dit tout sur les coulisses.

Caroline Margeridon prise à son propre piège

Un emploi du temps bien rempli

C’est simple, Caroline Margeridon n’est jamais chez elle. En effet, entre le tournage d’Affaire Conclue pour France 2 et son activité de brocanteuse, elle ne s’est plus tout où elle est. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle adore son métier. Depuis toujours, c’est une vraie star dans cet univers. Il était donc légitime que Sophie Davant fasse appel à elle. Fière d’être un membre de ce prestigieux jury, elle se chamaille avec son camarade Julien Cohen. Chez nous, on vous raconte souvent leur méthode radicalement différente pour enchérir puisque cela donne lieu à des séquences anthologiques. Par contre, s’il en a une à laquelle elle ne s’attendait pas, c’est bien celle qui va suivre !

Mère célibataire, Caroline Margeridon a connu plusieurs mariages malheureux. Pourtant, même s’il y a une fin tragique, deux magnifiques enfants ont vu le jour. Dans des récentes interview, elle confiait à quel point cela avait été dur de tout quitter au jour au lendemain. Ainsi, elle avait dû tout mener de front pour que ses enfants ne manquent de rien au quotidien. Dès lors, lorsque son fils se sert de leur habitation pour exercer son activité de rappeur, elle tient à donner à nous un peu plus de détails sur sa personnalité.

Ses enfants, sa bataille !

Depuis toujours, ce style musical de rue le fascine. Chose qui n’est pas du tout au goût de Caroline Margeridon “Je ne suis pas du tout bourgeoise mais le côté ‘Yo yo n*qu* ta mère’, ce n’est pas du tout mon univers. Il me mentait, il disait qu’il faisait du football américain dans le 15ème alors qu’en réalité, pas du tout” Pour faire partie de ce monde, il a dû faire des sacrifices. Peu à peu pris dans un engrenage, il se sent obligé de s’inventer une vie banale pour se sentir exister dans leurs yeux. “Il leur avait dit que j’étais concierge et qu’il était déscolarisé. Je lui avais offert une petite Twizy pour ses 16 ans. Il la garait loin et faisait croire qu’il venait en métro !”

Aujourd’hui, le résultat est à la hauteur de ses attentes. Tout a changé puisque son intégration est un succès ! D’ailleurs, Caroline Margeridon a fini par accepter les choses avec philosophie “Il est resté à la vie à la mort avec ces gamins. Maintenant je les adore !” D’ailleurs, des projets en ce sens, il en a plein la tête et ça commence … aujourd’hui “Il aimerait monter sa boite de production. Il m’a montré un clip vidéo qu’il a fait en cachette. Et là, je vois dans notre appartement un mort, de la drogue. Tu imagines, dans un appartement haussmanien avec des moulures !.”

Rescapé d’un grave accident de voiture, il peut se vanter d’avoir “fait plus de 30.000 vues” Plus qu’un sentiment de fierté, Caroline Margeridon s’estime heureuse de le voir ainsi se réconcilier avec a vie. Qui sait, par amour, peut-être qu’elle acceptera de faire de la figuration pour le prochain clip ? nous attend ce moment avec impatience !