L’Académie nationale de médecine affirme que les tests PCR, réalisés dans de mauvaises conditions, provoquent des complications. Cauet ne manque pas de réagir sur les réseaux.

Cauet est un animateur et humoriste bien connu, aussi bien à la télévision qu’à la radio. Sébastien Cauet de son nom complet, ne se repose pas depuis le début de la crise sanitaire. En tant qu’humoriste et amateur de divertissement, il n’a jamais oublie d’amuser la galerie alors que les temps sont durs. Au contraire, c’est à ce moment là qu’il convient d’en rajouter une couche. Aussi, Cauet est très présent sur les réseaux sociaux, encore davantage depuis le début de la crise sanitaire. Il ne manque d’ailleurs pas de rire de ce sujet grave pour tenter de faire relativiser ses abonnés. Mais ce qu’il vient d’apprendre, ce dimanche 11 avril, l’a plutôt paniqué.

Cauet garde la pêche pour la transmettre à tous, d’autant plus en temps de crise

L’animateur et humoriste s’est bien amusé à tourner en bourrique la gestion de la pandémie. En effet, depuis ke début de la crise sanitaire, nous ne pouvons pas dire que les gouvernements savent réellement ce qu’ils font. Les mesures sanitaires sont prises dans l’urgence et le principal objectif est de protéger les populations. Mais ce faisant, cela donne parfois lieu à des incohérences incompréhensibles. Comme le fait de laisser des cantines ouvertes dans les écoles mais de fermer les restaurants. Ou encore de fermer les petits fleuristes mais de laisser ouvertes les grandes surfaces de vente de plantes. Le gouvernement n’avait certainement pas eu le temps de penser aux moindres détails alors que la pandémie frappait de plein fouet. Aussi, pour “dédramatiser” la situation et tenter de se rassurer surtout, le rire est un remède implacable. Cauet ne manquait donc jamais l’occasion de rebondir sur les mesures gouvernementales.

Cauet est toujours là pour exagérer sur les ondes. Mais il n’oublie pas non plus de rappeler les règles. Après tout, on ne rigole pas “vraiment” avec les mesures sanitaires. Cependant, si on a l’occasion de les tourner en ridicule pour se divertir l’espace de quelques minutes, cela peut effectivement permettre de prendre un peu de recul. En effet, tout ce qui arrive est digne d’un scénario de science fiction. Cauet n’est donc pas là pour les prendre à la légère, mais pour permettre à ses auditeurs de rire un peu du malheur de la planète. Le rire est un remède bien connu contre la déprime. Et il faut bien avouer qu’elle nous guète tous dans de telles circonstances.

Ainsi, quand Cauet a partagé sa découverte de l’annonce de l’Académie de médecine, nombreux de ses fans ont cru à un canular. Conscient que l’animateur aime faire des blagues sur tout et n’importe quoi, ils ont rapidement recherché des sources fiables. Malheureusement, ils les ont bel et bien trouvé ! Pas de doutes, nous n’avons pas fini d’en apprendre sur la pandémie et ses “dégâts collatéraux”.

Rire du pire pour prendre du recul, une façon de mieux supporter la crise

Depuis une année déjà de pandémie, les vannes ne s’épuisent pas. La dernière en date n’est pourtant pas du tout une blague. En effet, ce 11 avril 2021, Cauet a pris connaissance d’un communiqué de l’Académie nationale de médecine. Cette annonce concernait les tests PCR. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’est pas très réjouissante. Néanmoins, Cauet saura rapidement faire en sorte d’en rire, comme pour tout. Mais avant, il accuse le coup et hésite entre la colère et les rires.

En effet, le coton tige de prélèvement nasal ne doit pas être enfoncé n’importe comment dans les narines. Il se pourrait qu’il rompe la paroi qui sépare les narines et le crâne et favorise ainsi des maladies de type méningite. Autant vous dire que Cauet était en colère. Mais plutôt que de s’emporter, il trouve le moyen d’en avertir ses abonnés en tournant le problème en ridicule. Il fait donc usage d’un peu de cynisme. Dans les commentaires, cela permet aux internautes de rire mais aussi de s’emporter eux aussi. Pendant quelques minutes, tout le monde va pouvoir se défouler sur les vaccins, les tests PCR, le confinement et le reste.

0/5 (0 Reviews)