Il y a un peu plus de 40 ans, Patrick Aznavour, le fils du chanteur mettait fin à ses jours en se suicidant. Le jeune homme n’avait que 25 ans. Dans une interview donnée au magazine France Dimanche, son demi-frère, nommé Mischa a indiqué comment ce terrible drame avait bouleversé Charles Aznavour.

Charles Aznavour a été père de 5 enfants. Le chanteur a eu la douleur de perdre un de ses fils. C’est en 1976 que Patrick s’est suicidé. Né en 1951, le fils du chanteur était le résultat d’une relation adultérine entre Charles Aznavour et une danseuse que s’appelle Arlette. Charles Aznavour voulait reconnaitre son fils, mais sa maîtresse Arlette avait pris la décision de refaire sa vie avec un autre homme. C’est plus de dix ans après que la vedette voyait son fils pour la première fois. Celui-ci était battu par son beau-père, le chanteur avait donc pris la décision de l’accueillir à son domicile. Toutefois, il savait que son fils était traumatisé.

Une enfance difficile pour Patrick Aznavour

Sur la chaîne France 2, Charles Aznavour avait indiqué : « Il disparaissait tout à coup… Par exemple, je l’emmenais en tournée et il partait, il allait à Paris. Alors on a pris la décision de lui louer un appartement et c’est là qu’on l’a trouvé. » Ainsi, le 26 mai 1976, Patrick Aznavour s’est suicidé alors qu’il n’était âgé de que de 25 ans. Un terrible drame qui a toujours marqué le chanteur d’origine arménienne.

Une terrible blessure pour Charles Aznavour

Tandis que le chanteur est décédé le 1er octobre 2018, c’est dans une interview donnée à France Dimanche, que l’un de ses enfants, Mischa a parlé de son frère mort : « Je l’ai connu, mais j’étais très petit, donc je ne m’en souviens pas très bien ! Et mon père a toujours été très secret le concernant. N’oublions pas que Patrick Aznavour est le fruit d’une relation avec une danseuse. Un jour, elle lui a révélé qu’il était le père de cet enfant et que le beau-père était très violent. Au cœur des années 1960, il était un peu paumé ! Ce n’est que lorsqu’il a rencontré ma mère que mon père a débuté à vivre une existence bien rangée. Le suicide de Patrick a toujours constitué une blessure terrible pour lui et il n’a jamais voulu évoquer le sujet. »

Un père préoccupé pour ses enfants

Jusqu’à son dernier souffle, le chanteur a été bouleversé par le décès de Patrick. Dans le documentaire consacré à Aznavour, Michel Leeb, qui fut voisin de l’artiste et lui avait fait une visite la veille de son décès, s’était souvenu à quel point il était soucieux de la santé de ses progénitures : « Il était en obsession avec ses enfants. Très curieusement, dimanche dernier, on en parlait. Il me disait : ‘Chaque nuit, je rêve de mes enfants. Chaque nuit. J’ai si peur qu’il leur arrive quelque chose. Je suis obsédé par mes enfants, donc j’en rêve toutes les nuits.’ »