Le célèbre présentateur Christophe Dechavanne a révélé sur Twitter d’une terrible nouvelle. L’un de ses proches vient de décédé de la Covid-19. Il a indiqué qu’il pensait qu’il serait encore vivant s’il avait pu profiter d’un vaccin contre ce virus.nous  voit dit tout.

C’est une période cruciale qui a commencé pour faire face à l’épidémie de la Covid-19. Après des semaines de doute face à ce coronavirus qui empoisonne la planète entière en entraînant des centaines de milliers de décès, une lueur d’espoir permet de pense que cette épidémie pourrait bientôt s’arrêter. Les vaccins conçus en un laps de temps très réduit par différents laboratoires débarquent sont déjà donnés aux personnes les plus fragiles dans certains Etats. L’Angleterre est l’un des pays qui a commencé le plus tôt la campagne, ce fut aussi le cas des Etats-Unis. D’autres pays européens vont aussi commencer leur campagne de vaccination d’ici la fin de l’année.

Christophe Dechavanne encore dévasté et en deuil, pleure toujours la disparition de son fidèle compagnon

Une campagne de vaccination qui va bientôt démarrer en France

Dans l’hexagone, le premier ministre Jean Castex a indiqué que les premiers vaccins seront administrés durant la dernière semaine du mois de décembre. Une date qui approche mais qui trop lointaine pour l’animateur Christophe Dechavanne. Le présentateur a traversé la pandémie de manière très particulière. Il est marié à Elena Fois, médecin et qui est la sœur de la célèbre comédienne. Il a souvent poussé de gros coups de gueule à cause de l’attitude irresponsable de certaines personnes. « Elle est à l’hôpital loin de moi pour vous ! », avait-il lancé au printemps dernier en diffusant une photo d’elle. Christophe Dechavanne sait fort bien les conséquences liées au Covid-19. Et il vient d’en avoir une nouvelle fois la triste démonstration.

La perte d’un ami proche

Le 20 décembre dernier, le présentateur de TF1 a diffusé une mauvaise nouvelle. Dechavane a rebondi aux déclarations du député de droite Nicolas Dupont-Aignan sur le plateau de Laurence Ferrari sur la chaîne CNews. Le parlementaire voulait que le vaccin soit davantage testé « avant d’être administré à des millions de Français ». Une précaution qui n’est d’actualité pour Christophe Dechavanne, qui a indiqué que les 90.000 tests faits par les laboratoires pharmaceutiques : « Ça fait 90 000 cas ! 95% d’efficacité. Prendre le temps de se faire vacciner c’est prendre le pari de l’augmentation de malades ». S’il alerte sur cette situation exceptionnelle, c’est que l’un des amis vient de mourir : « Mon ami Éric mort mercredi dernier aurait été vacciné, c’est lui qui écrirait là. Ce n’est pas possible si on est écouté de proposer du temps ».

Christophe Dechavanne est un homme engagé. Depuis plusieurs semaines, il est venu sur les plateaux de télévision pour indiquer qu’il était important de porter le masque et de faire attention à la diffusion de l’épidémie. Par le passé, l’homme était aussi très investi dans la lutte contre le sida. Il organise même des évènements pour lever des fonds.