La charmante chanteuse à la voix chaude se confie sur son enfance. On est sous le choc de ses révélations. Elle a eu des moments douloureux et elle s’est bien battue pour s’en sortir. Au regard de ce passé chaotique, elle peut être fière de sa réussite. nous vous dévoile tout !

Clara Luciani, la talentueuse chanteuse de 28 ans a une part d’ombre. Quand elle se confie sur sa jeunesse angoissante, ses fans n’en reviennent pas ! Elle subit les foudres de ses camarades de classe pendant plusieurs années. C’est un sujet très délicat. Heureusement, de plus en plus de parents et d’associations soulèvent ce fléau. On vous raconte ce qu’il lui est arrivé.

Clara Luciani, du talent et de la sensibilité

Depuis plusieurs années, Clara Luciani continue son petit bout de chemin et adoucit nos âmes. Pour le plus grand bonheur de nos oreilles, elle décrit la société comme personne. La jolie brune possède une voix envoutante et elle dégage réellement une belle émotion. Ainsi, ses titres marchent très bien et nous sommes ravis pour elle. Elle le mérite amplement ! Pourtant, elle a vécu des moments difficiles dernièrement comme le décès de son grand-père à cause de la Covid-19. Ce fut un drame épouvantable pour elle. Par ailleurs, vous pouvez découvrir ci-dessus son interprétation de Beaux, le magnifique générique de L’école de la Vie sur France 2. Cette chanson parle du harcèlement scolaire, un phénomène qu’elle a bien connu. Elle nous raconte.

Une jeunesse en souffrance

Le harcèlement scolaire peut être d’une violence incroyable. Il peut entraîner des conséquences très graves. Par exemple, la chute des notes, des angoisses et dans les cas les plus extrêmes des dépressions profondes. Clara Luciani a avoué avec sincérité sa jeunesse compliquée. On sait que les enfants sont méchants entre eux. Et elle peut en témoigner puisqu’elle a vécu des expériences malheureuses. En effet, victime de brimades à cause de sa grande taille, elle se sentait si petite ! Elle raconte : “J’étais hyper moquée”. Clara Luciani a ressenti beaucoup de solitude et elle s’est complètement repliée sur elle-même. Elle s’est livrée dans le programme Le QG face à Guillaume Pley et Jimmy Labeeu. Les spectateurs ont été très surpris de ses propos : “J’ai toujours été très très grande. À 11 ans, je faisais 1m76 et tu vois, les enfants peuvent être un peu cruels entre eux”.

Clara Luciani, l’interprète de La Grenade, a été totalement rejetée par tous ses camarades de classe. Elle raconte : “J’étais hyper mise sur le côté, hyper moquée… Je pense que ça a nourri mon imaginaire d’être seule comme ça”. Elle s’est isolée à cause des agressions récurrentes : “Oui c’était du harcèlement”. Elle ajoute : “Je n’étais pas du tout la fille populaire”. Cela a bien changé, c’est une revanche sur la vie. La solitude était dure à supporter, mais elle n’avait pas le choix. Notamment, dans sa vie sentimentale. Elle n’avait pas de petit copain ce qui l’attristait beaucoup. Lorsque Guillaume Pley lui pose des questions sur ce sujet, elle répond de manière directe : “Zéro”. “Zéro ? Pourtant, tu es très jolie”. Clara Luciani rétorque timidement : “Ah, c’est sympa, c’est la première fois que tu me dis un truc gentil depuis le début !”

Cette association à un conte fait le buzz !

Mais rapidement après cette petite parenthèse amusante, son triste passé refait surface : “Ma vie, c’est vraiment le conte du vilain petit canard et du coup, il y a un truc de fierté aussi. Je vis maintenant avec ma g**ule et je sais que j’ai mes défauts et tout et je les accepte. Mais au moment où je me suis retrouvée à faire des couvertures de magazines, j’avais un truc de revanche sur la vie et de me dire ‘ah ouais, tous les gars qui faisaient les malins’…”. L’adolescence est une période charnière. Dès qu’on affiche une différence, on se fait forcément stigmatiser par les autres. Il faut essayer de ne pas accorder trop d’importance au regard d’autrui. Hélas, c’est plus facile à dire qu’à faire. Surtout à cet âge où les relations sociales sont primordiales pour notre construction vers l’âge adulte.

Grâce à cette interview, on en apprend davantage sur Clara Luciani. On découvre un peu mieux sa tendre personnalité. Elle a toujours été très bienveillante à travers ses chansons et ses textes. En apprenant le calvaire qu’elle a vécu dans sa vie passée, on comprend d’où vient sa grande sensibilité. C’est l’évidence, on écoutera ses titres d’une oreille encore différente à présent. Objeko lui souhaite de tout cœur de mettre de côté ce triste épisode de son existence. Et de continuer de nous sublimer avec ses créations magnifiques. Allez, on vous donne un petit bonus ci-dessous pour la connaître davantage.

0/5 (0 Reviews)