Claude François aimait être entouré de toutes ses fans et jouait beaucoup de son rôle d’idole des femmes. Une ancienne clochette évoque ce côté très joueur qu’il aimait tant.

Comme toutes les grandes stars, Claude François entretenait une relation très forte avec ses fans. Plus particulièrement encore avec les représentantes de la gent féminine. Des jeunes femmes totalement hystériques qui étaient d’ailleurs prêtes à toutes les extrémités ! Bien des années plus tard, une Claudette accepte ainsi de témoigner. Une ancienne danseuse de Cloclo affirme effectivement avoir assisté à des scènes plutôt hallucinantes avec des groupies devenues totalement incontrôlables ! nous vous explique tout.

Claude François : un homme toujours entouré de femmes !

Un homme adulé

Durant près de deux décennies, Claude François aura été ainsi l’une des plus grandes stars de la scène musicale française. Pour certaines, il représentait même l’idéal masculin dans toute sa splendeur. Chacune de ses apparitions était alors l’occasion d’un véritable attroupement pour ne pas dire d’une émeute. Chaque soir, lorsqu’il rentrait à son domicile, de très jeunes femmes l’attendaient sur le pas de sa porte. Et lorsqu’il apparaissait dans la rue, de réelles cohues avaient lieu.

Il faut dire que l’homme entretient son image. Brushing toujours impeccable, l’artiste ne laisse rien au hasard. Chacun de ses vêtements est taillé sur mesure et repassé avec la plus grande précaution. Tout comme sur scène, il ne tolère pas le moindre faux pas. Une exigence qu’il s’applique à lui-même, mais également aux autres. Certains proches lui reconnaissent aussi un côté parfois quelque peu tyrannique et obsessionnel. Mais malgré ces défauts, le chanteur est pour la plupart, un dieu vivant ! Certaines sont donc prêtes à se jeter dans ses bras et dans son lit à chaque occasion.

Un retour dans le passé

Mais bien évidemment, Claude François n’est pas la seule célébrité de l’époque à pouvoir se vanter d’être admiré comme un héros. Durant les années 60, Johnny Hallyday ou encore Jacques Dutronc connaissent exactement la même situation. Pourtant, Cloclo semblait effectivement avoir un rapport particulier avec ses fans. Une ancienne Claudette parle aussi d’une véritable hystérie. Interrogée dans le cadre de l’émission Archives secrètes, Ketty Sina accepte dès lors d’évoquer le sujet sans aucun tabou. Et visiblement, la danseuse a beaucoup de choses à raconter. nous revient donc pour vous sur ses déclarations ne laissant aucun doute sur la folie de ces années-là.

En effet, la Clodette a été un témoin privilégié de la vie plutôt trépidante de Claude François. Notamment en matière amoureuse. L’homme plaisait effectivement aux femmes et il en semblait très fier. Pourtant, toutes ces groupies, virevoltant autour de l’artiste, ne semblaient pas être du goût de tous. L’ancienne danseuse ne le supportait d’ailleurs tout simplement plus. ” Alors nous Claudettes, on n’était pas très fan des fans. Avant même le spectacle, elles étaient les premières à prendre les premières places. Elles étaient là tout le temps ! “. Au point d’ajouter qu’elle trouvait vraiment ça bizarre.

Un homme heureux

Pourtant, Claude François semblait véritablement se délecter de ces moments où il était en contact avec ses fans. Car si ces dernières étaient quelque peu envahissantes. Il ne pouvait tout simplement pas s’en passer. Certaines rumeurs affirment même que le chanteur aurait eu des relations amoureuses avec plusieurs milliers d’entre elles. Si le chanteur paraissait avoir une préférence pour les plus jeunes. En effet, des révélations fracassantes ont été faites sur le sujet en 2018. Ainsi sa fille Julie Bocquet affirme que Claude François aurait séduit sa mère alors qu’elle n’avait encore que 14 ans. D’ailleurs dans une interview accordée à la télévision belge dans les années 70, Claude François avait lui-même évoqué le sujet. Il déclarait effectivement les préférer avant la majorité !

” J’aime jusqu’à 17-18 ans, après, je commence à me méfier. Bien sûr, j’ai des aventures au-delà de 18 ans, heureusement. Après 18 ans, je me méfie parce que les filles commencent à réfléchir. Elles ne sont plus naturelles, ça commence même quelquefois avant. Et puis on retrouve cette forme humaine équilibrée après une bonne trentaine d’années. Il y a une espèce d’horrible moyenne entre 18 et 30 ans “. Des déclarations qui bien évidemment ont le don d’étonner à l’époque comme elles le feraient encore aujourd’hui. En tout cas, une chose est sûre ! Claude François aimait les femmes et elles le lui rendaient bien. Décédé à l’âge de 39 ans dans des conditions accidentelles, l’homme parfois polémique a en définitive laissé derrière lui un grand nombre de fans inconsolables. Car comme le rappelle sa clodette, l’artiste n’était pas seulement une star mais presque un Dieu vivant pour certaines. Le jour de sa mort a d’ailleurs donné lieu à des scènes durant lesquelles des jeunes femmes étaient même prête à le suivre dans l’éternité.

0/5 (0 Reviews)