Interrogé par Evelyne Thomas pour sa nouvelle émission sur la chaîne Non Stop People, Jean-Michel Maire a expliqué ce que Cyril Hanouna voulait qu’il porte en début de saison. Voyez vous-même.

Cyril Hanouna veut que Jean-Michel Maire mette un postiche

En début de saison, si vous suivez bien “Touche pas à mon Poste“, vous avez sans doute du voir que Jean-Michel Maire avait les cheveux tout courts. Et bien il y a une explication à cela. En effet, le chroniqueur de Cyril Hanouna a souhaité refaire un implant : “Je me suis fait pour la deuxième fois des implants de cheveux. Ceux qui m’avaient opéré la première fois m’ont dit : ‘il faut qu’on peaufine notre œuvre donc on va te faire la calvitie (…) j’ai été opéré début août, il a fallu me raser les cheveux“. Si jusque-là il n’y a rien d’anormal, le trublion du PAF n’a pas aimé le nouveau look de son journaliste.

Pour y remédier, Cyril Hanouna avait pensé à un surprenant stratagème. En effet, ce dernier a fait une proposition étrange à Jean-Michel Maire : “Cyril Hanouna trouvait que j’avais les cheveux tellement courts qu’il m’a dit : ‘On a l’impression que tu sors de l’hôpital et que tu as eu trois semaines de diarrhée’. En plus, je n’étais pas parti en vacances donc j’étais blanc. Il me dit : ‘C’est une catastrophe, il faut qu’on te mette un postiche’. Il m’a envoyé chez un coiffeur. Il fallait me raser et coller quelque chose sur ma tête”. Mais hors de question d’accepter ce geste, il a donc tout naturellement refusé. Mais, contrairement aux craintes de Cyril Hanouna, tout s’est finalement bien terminé : “En fait, ça pousse assez vite et il a fait un sondage, des gens trouvaient que ça me changeait, que c’était plutôt pas mal“. Ouf.

Jean-Michel Maire a un regret concernant son père

Lors de cette même interview, il a fait des confidences sur sa vie et ses regrets. En effet, le chroniqueur de “Touche pas à mon poste” a eu les larmes aux yeux en évoquant le souvenir de son papa décédé et notamment le fait de ne jamais lui avoir dit je t’aime : “Je suis de la vieille époque. Je ne l’ai jamais dit à mon père alors que sur son lit de mort, je n’avais qu’une envie, c’était de lui dire, enfin. Je l’ai laissé partir sans lui dire. Je sais qu’il le savait, mais je ne lui ai pas dit et j’en tire un grand regret. Et depuis, je me suis promis de le dire à mes enfants et de ne pas commettre la même erreur qu’avec mon père. Ça me touche beaucoup. Avec ma fille, je le dis aussi souvent que possible“.

Il poursuit ensuite son propos en indiquant que son père non plus, ne lui avait jamais dit je t’aime : “Mon père ne me l’a jamais dit non plus (…) C’était l’ancienne époque où les sentiments n’étaient pas quelque chose de tabou, on les cachait un peu. J’ai vécu dans cette atmosphère et maintenant je me force à le dire à ma mère”. À la fin de cet extrait inédit, Evelyne Thomas l’a invité à dire quelques mots à l’attention de son père. “Je pense qu’il sait que je l’admirais énormément, que ça a été un papa fantastique et que je l’aime de tout mon coeur“.