Elodie Gossuin dit avoir du mal avec ses quatre enfants. Mais l’ancienne miss profite toujours du temps en famille. Elle voit le bon côté des mesures sanitaires. Même si elle l’admet: ses enfants sont parfois un peu trop énergiques.
Elodie Gossuin ne laisse pas tomber. Elle traverse certainement une année éprouvante comme tout le monde. Mais elle profite de sa grande famille. L’ex-Miss France n’est pas une maman comme tout le monde. Elle a donné naissance à deux jumeaux: Jules et Rose, 12 ans, et Joséphine et Léonard, 6 ans.

Avec son mari Bertrand Lacherie, elle passe ses vacances de Toussaint à La Baule en Loire-Atlantique. Mais d’après ce qu’elle partage sur son compte Instagram, ces vacances ne sont pas faciles! “Heure d’hiver + couvre-feu = tôt le matin #ParentsHS #ViedeTribu #DoubleTwins Avec nous dans l’équipe des lève-tôt?”, A-t-elle légendé avec un humour bon enfant. Ses abonnés ont rapidement applaudi le cliché avec des likes et des commentaires.

Elodie a un calendrier ministériel. Elle réveille chaque matin les auditeurs de RFM aux côtés d’Albert Spano. Avant l’accouchement, il a également présenté les programmes de 6Ter Extraordinary Families, Vive le camping et Les Vacances préférés des Français. «Je ne suis jamais là pour emmener mes enfants à l’école, je me sens très souvent coupable et très souvent me remet en question. Très souvent je veux changer de vie et déménager … Il m’est arrivé de nombreuses fois de craquer. Cela m’arrive à moi parce que je suis épuisée. J’ai appris à demander de l’aide sans avoir l’impression que c’est un aveu de faiblesse “, avait-elle reconnu en 2019 dans les colonnes de Télé-Loisirs.

En septembre dernier, Elodie Gossuin a raconté à Ouest-France l’émission matinale qu’elle coanime tous les jours sur RFM. Encore une fois, elle était très optimiste. «Nous parlons de la situation sanitaire et du contexte environnant. Je n’ai pas rêvé de ce monde pour mes enfants… Celui dans lequel ils grandissent est super effrayant! Cependant, la mère de Jules, Rose, Joséphine et Léonard tente de relativiser. “Vous pouvez en parler avec un sourire sur votre visage, trouver une sorte d’humour ou des informations décalées. Nous n’avons pas à regarder ces nouvelles à travers l’objectif de BFMTV ou CNews.”

«Venir à la radio en pyjama la tête à l’envers et sans maquillage est un luxe incommensurable. “

«À la radio, nous n’essayons pas de désinfecter ou de créer un buzz. Je m’assure de voir les choses positives. » Au travail aussi, elle se considère comme une maman. «Je joue un peu à maman! venir à la radio en pyjama, la tête à l’envers et sans maquillage, c’est un luxe incommensurable. “Nous sommes d’accord!