Emily Ratajkowski révèle avoir été agressée se xuel lement par le photographe Jonathan Leder lors d’une séance photo à son domicile de New York en 2012. Une accusation dont le principal suspect nie formellement. Explications.

Emily Ratajkowski victime d’une agression de la part d’un photographe

Dans un long essai pour le magazine New York, publié aujourd’hui, la mannequin et actrice de 29 ans a écrit qu’elle avait été agressée par Jonathan Leder lors d’une visite à la maison du photographe dans le nord de l’État à Catskills pour une séance photo non rémunérée pour un magazine appelé Darius. C’était en 2012 et Emily Ratajkowski alors âgée de 22 ans à l’époque, découvre au dernier moment qu’elle va devoir poser en lingerie.

Si cela ne lui pose pas de problème au départ, la séance se termine très mal pour elle : “À la seconde où j’ai laissé tomber mes vêtements, une partie de moi s’est dissociée. J’ai commencé à me sentir flotter hors de moi, m’imaginant en train de remonter sur le lit. Le flash était si éblouissant et j’avais bu tellement de vin que des taches noires géantes s’étendaient devant mes yeux“.

Le photographe nie toute implication

A la fin de la séance, Emily Ratajkowski ne se souvient pas vraiment de ce qu’il s’était passé, elle se souvient juste être blottie sur le canapé à côté de Jonathan Leder sous une couverture : “Ce qui a suivi est flou, pas ce que je ressens. Je ne me souviens pas l’avoir embrassé. Ce dont je me souviens, c’est que ses doigts sont soudainement entrés en moi. De plus en plus fort, poussant et poussant, comme si personne ne m’avait touchée avant ou ne m’a touchée depuis” a-t-elle dit tout d’abord. Elle poursuit ensuite :”Ça me faisait vraiment, vraiment mal. Instinctivement, j’ai mis ma main sur son poignet et j’ai retiré ses doigts de moi avec force. Je n’ai pas dit un mot. Il s’est alors levé brusquement et s’est précipité en silence dans l’obscurité pour monter les escaliers”.

De son côté, Jonathan Leder botte en touche et selon lui, ce sont des allégations trop enfantines pour qu’il puisse y donner une réponse. Il tient tout de même à mettre un petit tacle à Emily Ratajkowski en déclarant qu’elle n’était pas une victime : “Vous savez de qui on est en train de parler, n’est-ce pas? C’est de la fille qui a posé sans vêtement dans le magazine Treats! et qui a rebondi sans rien dans le clip de Robin Thicke à l’époque. Vous pensez vraiment que c’est une victime?“.