Emily Ratajkowski a fait part d’une information bouleversante puisque la jeune femme a été victime d’une agression sexuelle.

Depuis quelques années, les témoignages du même genre ne cessent de se propager sur les réseaux sociaux. De nombreuses femmes, et même des hommes sont victimes d’agressions sexuelles. Dans le monde de la mode, cela est aussi très présent, il suffit d’éplucher les médias pour découvrir des histoires qui font froid dans le dos. Le racisme, le harcèlement sexuel, les agressions… Ce sont des mots qui reviennent sans cesse dans des témoignages que ce soit pour des anonymes ou des célébrités. Cette fois, c’est Emily Ratajkowski qui fait part de cette bouleversante information.

Emily Ratajkowski cible un photographe connu

En 2012, comme c’est le cas pour de nombreuses stars, Emily Ratajkowski accepte de réaliser un shooting. Elle devait donc se préparer et se maquiller pour apparaître devant les caméras. Jusque là, tout semble tout à fait normal, mais la suite reste glaciale. En effet, elle devait se retrouver chez Jonathan Leder, le fameux photographe qu’elle met en cause pour ces accusations d’agressions sexuelles. Elle partage donc quelques informations dans les colonnes du New York Magazine.

Le photographe en question aurait eu des propos déplacés notamment par rapport à sa poitrine.
Il ne se serait pas arrêté à ce stade puisque Emily Ratajkowski raconte qu’elle a même été agressée sexuellement.
Elle ne semble pas se souvenir de tous les éléments, elle estime qu’ils ne se sont pas embrassés, mais d’autres détails ont été partagés.
Elle révèle que ces doigts se sont retrouvés en elle, subitement. Emily Ratajkowski écrit dans cette lettre qu’il « poussait et poussait comme personne ne m’avait touchée avant, ou depuis ». À ce moment, elle révèle qu’elle saisit son poignet notamment pour retirer ses doigts avec force. Emily Ratajkowski précise qu’elle n’a pas prononcé un seul mot, mais le photographe en question s’est levé brusquement et il serait parti dans la pénombre des escaliers selon ses propos. En parallèle de cette accusation, Jonathan Leder aurait également réagi notamment en précisant qu’elle était de « mauvais goût ». Il décrit également ces accusations de « trop enfantines pour y répondre ».

Les confidences de Jonathan Leder ?

Une employée du New York Magazine aurait également pu avoir les confidences du photographe pointé du doigt. Il aurait alors prononcé des propos également très virulents : « vous savez de qui nous parlons, n’est-ce pas ? C’est la fille qui était toute nue dans le magazine Treats ! […] Vous voulez vraiment que quelqu’un pense qu’elle était une victime ? ». Bien sûr, nous ne savons pas s’il a réellement partagé ces révélations, car il n’y aurait pas de preuves, mais cette histoire fait froid dans le dos. Ce n’est pas la seule, car avec le mouvement Mee Too, de nombreux témoignages concernant des agressions sexuelles pendant des séances photos ou des tournages ont été partagés sur les réseaux sociaux, à la télévision ou dans la presse.

En ce qui concerne le shooting d’Emily Ratajkowski, les photos auraient été publiées sans l’accord de la jeune femme. Les clichés se trouvent apparemment dans le livre Two Nights with Emily. Le titre peut donc être traduit par Deux nuits avec Emily. Les réactions sur les réseaux sociaux ont forcément été nombreuses, Emily Ratajkowski peut notamment compter sur le soutien de sa communauté. Malheureusement, il y a un véritable triste constat concernant notre société et cela est valable dans le monde entier. Il y a de plus en plus d’agressions sexuelles ou d’agressions tout court que ce soit avec des hommes ou des femmes.