Une violente altercation entre Jean Messiha et Malek Délégué éclate sur le plateau de Balance ton post. Cyril Hanouna a été obligé d’intervenir. L’animateur s’est effectivement vu contraint de mettre un terme au débat. Car le ton était loin d’être à l’échange cordial.

Ce jeudi 8 octobre, le présentateur phare de C8 a lancé un débat au sujet de Marine Le Pen. Le but de ce tour de table était de répondre à une question qui anime beaucoup de débats ” Marine Le Pen peut-elle présidente en 2022 ? “. Yann Moix, Raquel Garrido, Karim Zeribi, Laurence Saillet, Éric Naulleau, Gaspard Gantzer, Franck Tapiero ou encore Malek Délégué étaient donc présents sur le plateau. Les chroniqueurs étaient invités à donner leur avis sur le sujet. En face d’eux, Cyril Hanouna avait une fois de plus invité Jean Messiha. Les discussions ont rapidement tourné sur la lutte contre l’antisémitisme. L’évocation de ce sujet très polémique a déclenché un véritable combat entre le représentant du RN et Malek Délégué.

Balance ton post

Membre du bureau national du rassemblement national, Jean Messiha rejoint le mouvement de Marine Le Pen en 2016. Il est devenu l’une des figures les plus emblématiques. Au cœur du parti, ce haut fonctionnaire a d’ailleurs été nommé délégué national du RN pour les études et les argumentaires. En vue de l’élection présidentielle de 2022, Jean Messiha travaille sur le volet économique du programme de Marine Le Pen. Il ne s’agit en réalité pas de sa première apparition sur les plateaux de Cyril Hanouna. L’homme politique originaire d’Égypte, a déjà, en effet, été invité à plusieurs reprises sur le plateau de C8. Avec le débat du jour, Cyril Hanouna avait donc trouvé intéressant de connaître le point de vue d’un proche de Marine Le Pen. Mais très rapidement, la discussion s’est envenimée.

Balance ton post a été une fois de plus le lieu de discussions houleuses. Alors que le sujet des élections présidentielles était abordé, Jean Messiha a reproché à Malek Délégué de ne pas lutter contre l’antisémitisme. Le chroniqueur est alors véritablement monté dans une colère noire. Et plus rien ne semblait pouvoir l’arrêter. Il s’en est directement pris à Jean Messiha et surtout à son parti. Le jeune homme a démenti catégoriquement les accusations de l’homme politique au sujet de l’antisémitisme. ” Je le condamne de toutes mes forces, c’est très mal me connaître. Je condamne toute la haine quelle qu’elle soit et vous êtes dans le paysage politique, le parti qui prône la haine “ a déclaré Malek, très furieux de cette attaque. Le cadre du rassemblement national avait lui aussi l’envie de répondre sur le même ton ” Vous dites que nous sommes le parti de la haine, mais qui c’est qui tue, qui poignarde depuis des années, c’est le RN ? Le Bataclan c’est le RN ? Les coups de couteau qu’on a tous les jours, c’est le RN ? Si vous voulez lutter contre la haine, luttez contre la haine, la vraie ” lui a alors répondu Jean Messiha.

L’échange a été particulièrement très musclé. Et Malek Délégué tenait absolument à préciser qu’il avait toujours combattu toutes formes de discrimination ou de racisme. “ Je combats la haine, je combats le Front National. Ce que vient de faire Monsieur Messiha, il m’attaque moi ” déclarait Malek, très touché par ces dernières déclarations. ” J’étais dans la rue quand Madame Halimi (une femme juive décédée après avoir été rouée de coups à Paris en avril 2017) s’est faite poignarder, qu’est-ce que vous êtes en train de me dire ? Dans le cadre de mon boulot, j’ai porté un grand plan contre l’antisémitisme, dans la ville de Sarcelles, j’en suis tellement fier “ a ajouté Malek Délégué, Spécialiste en communication. Âgé de 25 ans, Malek Délégué conseille régulièrement des hommes politiques sur ce genre sujet qu’il connaît bien. Il lui était donc impossible d’accepter d’être attaqué de la sorte. Alors que selon lui, il combat avec énergie ce que Jean Messiha lui reproche.

Cyril Hanouna avait décidé de mettre fin au débat. Car les échanges violents entre les deux hommes commençaient à dépasser le simple débat d’idées. De peur que les événements dégénèrent, le trublion du PAF mettait rapidement fin à l’altercation. Mais il profitait aussi de l’occasion pour prendre la défense de son chroniqueur. Cyril Hanouna s’est donc adressé directement à Jean Messiha en lui rappelant le parcours de Malek : “ Vous ne connaissez pas le parcours de Malek. Vous ne savez pas ce que fait Malek au quotidien, donc là, c’était déplacé “.

Il ne s’agit évidemment pas du premier clash du genre sur les plateaux de Cyril Hanouna. Et en invitant Jean Messiha sur ce genre de sujet, le présentateur de Balance ton post et TPMP devait se douter que le débat risquait d’être pour le moins intéressant. Il y a quelques semaines, Balance ton post avait déjà été le théâtre d’une autre polémique. Mais cette fois-là, les limites avaient réellement été dépassées. Un pneumologue invité sur le plateau, avait en effet réalisé une quenelle en direct. Si dans un premier temps ce geste avait échappé à Cyril Hanouna, un spectateur l’avait interpellé pour qu’il réagisse rapidement à cette manifestation jugée comme fasciste.

Le plateau de Balance ton post est donc régulièrement le lieu de discussions électriques. Et ce dernier débat concernant la présidence de la République et Marine Le Pen semblait véritablement symptomatique de la tension qui règne autour du sujet. Fort heureusement, la situation s’est rapidement détendue sur le plateau. Cyril Hanouna a donc pu reprendre le cours normal de son émission. Mais ces images ont évidemment été l’objet de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Malek Délégué a lui-même reconnu sur Twitter qu’il n’aurait pas dû perdre son calme. Il affirme que c’était d’ailleurs le but de son interlocuteur.

Avec l’échéance des prochaines élections présidentielles, ce type de débat devrait se multiplier dans les prochains mois. Et Cyril Hanouna semble souhaiter que certaines de ces discussions aient lieu sur son plateau. Depuis de longues semaines, il aimerait également inviter Emmanuel Macron sur le plateau. Mais à ce jour, le président de la République n’a toujours pas donné suite à son invitation.