Evelyne Dhéliat: Jean-Pierre Pernaut: S’il y a bien deux personnes qui connaissent parfaitement les couloirs de la première chaîne de télévision française TF1, ce sont bien Jean-Pierre Pernaut et Evelyne Dhéliat. Tous deux âgés de 70 ans, ils sont à l’antenne depuis plusieurs décennies. Ils ont connu toutes les époques qui ont émaillé la vie de TF1 ainsi que toutes les équipes qui sont passées par les plateaux ou par la régie.

À l’annonce de la pandémie du covid-19 qui a secoué le monde et bien sûr la France, Jean-Pierre Pernaut avait décidé de se retirer de l’antenne et de passer cette quarantaine obligée en famille auprès des siens, tout en continuant à assurer une capsule quotidienne dans son JT, tandis qu’Evelyne Dhéliat assurait, elle, la présentation de la météo. La présentatrice s’était rendue dans les studios quasi quotidiennement pour faire la pluie et le beau temps chez les nombreux téléspectateurs qui la suivent assidûment.

Dans l’édition du 11 juin dernier, c’est une bien triste nouvelle que les deux collègues ont apprise en découvrant la mort de Christian Bousquet, l’ancien rédacteur en chef de TF1. Un homme que le journaliste et la présentatrice météo ont côtoyé pendant des années, et qui serait décédé des suites du covid-19 contracté quelques semaines avant sa disparition. Âgé de 80 ans, l’ancien cadre de TF1 est mort ce 11 juin 2020 après une carrière bien remplie au sein de la rédaction de TF1. Journaliste et reporter de guerre, Christian Bousquet avait couvert au long de son parcours, les plus grands conflits des années 1960 et 1970, et est devenu ensuite rédacteur en chef du 13 h de TF1 pendant plus de 10 ans, aux côtés de Jean-Pierre Pernaut. C’est sa famille qui avait annoncé son décès et les causes de sa mort à l’AFP.

Né en janvier 1940 au Viêtnam, Christian Bousquet avait commencé sa carrière de journaliste à 27 ans, avant de rejoindre en 1968 le service politique étrangère de l’ORTF. C’est là qu’il deviendra l’un des plus grands reporters de guerre et qu’il était parti à de nombreuses reprises couvrir les plus grands conflits qui ont secoué la planète. Le journaliste a été notamment le témoin de la guerre du Viêtnam et du Cambodge, la guerre du Kippour, le conflit israélo-palestinien ou encore les conflits au Liban et en Iran. Dans les années 1980, il est nommé chef du service de politique étrangère de TF1 puis devient rédacteur en chef du journal. C’est lors de ces nombreuses années passées sur TF1, que s’étaient noués des liens d’amitié avec Jean-Pierre Pernaut et Evelyne Dhéliat, qui comme Christian Bousquet, sont de véritables icônes dans l’entreprise depuis plusieurs décennies.

Lors de l’annonce de cette disparition dans son édition du 11 juin 2020, Jean-Pierre Pernaut avait eu une pensée émue pour celui qu’il avait côtoyé durant tant d’années, mais, aussi pour Evelyne Dhéliat qu’il savait touchée par cette disparition, tant il la savait proche de Christian Bousquet. Avec le temps qui passe, et ce virus qui nous a touchés de plein fouet, ce fut donc encore une mauvaise nouvelle à annoncer pour Jean-Pierre Pernaut, une triste habitude pour lui qui est malheureusement devenue une véritable routine. Quant à Evelyne Dhéliat, après la disparition de son époux et la maladie qui l’a touchée (tout comme JPP, elle a souffert d’un cancer), c’est encore une nouvelle épreuve que la présentatrice météo de TF1 devait encore traverser.

Quelques jours avant l’annonce de ce décès, Evelyne Dhéliat était l’invitée de Valérie Expert et de Gilles Ganzmann sur Sud Radio, le 27 mai 2020, dans le 10 h – Midi. Présente sur TF1 depuis 1968, la présentatrice de météo confiait qu’elle y trouvait toujours un immense plaisir. Si elle a commencé sa carrière comme speakerine, c’est en 1992 qu’elle rejoindra le service météo de TF1 : “ Qu’est-ce que ça bougeait ! Qu’est-ce que ça a évolué ! Aussi bien pour les prévisions que pour la façon de présenter les cartes. Maintenant, on travaille sur du virtuel “ avait-elle déclaré. Mais interrogée sur la décision de TF1 de ne plus faire le bulletin météo dans le studio du Journal de 13 heures pendant l’épidémie de covid-19, Evelyne Dhéliat avait également confié ” Jean-Pierre Pernaut me manque. On le voit tous les jours à l’écran. Mais on ne le croise plus. Je pense qu’il a raison d’être vigilant. C’est un choix qu’il a fait avec la direction “.

Visiblement, Evelyne Dhéliat et Jean-Pierre Pernaut semblent très proches, et ne manquent pas à chaque fois qu’ils en ont l’occasion, de se complimenter l’un et l’autre. Il faut dire qu’après presque 40 ans qu’ils se côtoient régulièrement sur les plateaux et en dehors des plateaux de TF1, les deux vedettes du petit écran sont devenus de véritables proches au fur et à mesure des années qui passaient. Avec le décès de leur collègue et ami Christian Bousquet, il y a quelques semaines, c’était une page d’une certaine télévision qui se tournait pour eux, et le souvenir d’un proche avec qui ils avaient partagé de nombreux bons moments.

Si en 2019, des rumeurs évoquaient le possible départ des deux stars de TF1, il semblerait quand même, que la direction soit très sensible à leur cote de popularité. Personne n’aurait osé décider de se séparer ni de Jean-Pierre Pernaut ni d’Evelyne Dhéliat, dont les téléspectateurs sont toujours aussi fans, après autant d’années. Deux figures indéboulonnables du paysage audiovisuel français et que seul leur propre décision semblerait pouvoir évincer des plateaux de télévision. Chaque jour, ils peuvent mesurer leur popularité grâce aux nombreux témoignages des téléspectateurs qui leur vouent un véritable culte. De son côté, Jean-Pierre Pernaut, malgré son absence des plateaux de TF1 durant la pandémie, s’était une fois de plus rendu compte du soutien immense du public lors de ses différentes prises de position contre les mesures du gouvernement.

Des interventions qui lui avaient valu les acclamations des téléspectateurs qui voient en lui un véritable messager, en osant dire tout haut, ce que tout le monde pensait tout bas. De son côté Evelyne Dhéliat, avouait dans sa dernière interview, être le plus ancien contrat à durée indéterminée, autrement dit CDI, de l’entreprise de TF1 avec une prise de fonction, initiée, il y a aujourd’hui plus de 40 ans. Même s’ils sont remplacés tous deux, à diverses d’occasions, on imagine mal les décideurs de TF1 faire le choix de les effacer définitivement des plannings de la chaîne. Mais comme on le sait, en télévision rien n’est jamais sûr à 100 %, mais il serait vraiment étonnant de ne pas les retrouver les saisons prochaines, à moins que ce soit eux-mêmes, qui se lassent et décident de se retirer de la vie publique.