Faustine Bollaert n’oublie pas. En effet, pour la première fois, elle se confie sur les drames de sa vie. Ses fans sont sous le choc !

Le lourd passé de Faustine Bollaert

Une animatrice hors-pair

Rélévée par Michel Drucker, Faustine Bollaert a fait du chemin depuis. En effet, ses chroniques dans Vivement Dimanche prochain font mouche. C’est pourquoi, très vite, d’autres chaines vont s’intéresser à elle. Tout d’abord, M6 lui confie les rênes du Meilleur Pâtissier. Aux côtés de Cyril Lignac et de Mercotte, elle déguste les pâtisseries originales des candidats. Quelques années plus tard, elle fait son grand retour dans le groupe France Télévision. Dans Ça commence aujourd’hui, elle récolte les confidences de ses invités. Les thématiques choisies sont émouvantes et la présentatrice excelle dans ce domaine. Enfin, dans la Boite à secrets, elle fait tout pour surprendre des célébrités. Là encore, la recette fonctionne à merveille.

On le sait. Faustine Bollaert semble avoir tous les ingrédients d’une vie réussie. Mariée à Maxime Chattam, deux enfants sont nés cette union. Pourtant, en coulisses, la jeune femme a enchainé les drames. Aujourd’hui, elle reconnait avoir vécu de nombreux traumatismes. Pour la première fois, elle décide de s’en confier à son ami et collègue, le docteur Michel Cymès.

Quand le destin s’acharne!

Adolescente, Faustine Bollaert a dû apprendre à se construire au milieu d’un cauchemar récurrent. “J’ai perdu mon petit ami d’un accident de moto, quand j’avais….c’est la première fois que j’en parle, j’avais pas 18 ans, c’était mon premier grand amour.” Mais ça ne s’arrête malheureusement puisque sa meilleure amie et sa “grand-mère est morte dans mes bras.” Aussi, quand on accumule les tragédies, on finit par se poser des questions sur une éventuelle malédiction.

Quoiqu’il en soit, voici comme Faustine Bollaert résume les choses avec le recul nécessaire “ j’ai eu sur l’adolescence un condensé de deuils, qui ont fait que j’avais un rapport très particulier avec la mort, ça m’intriguait, ça me fascinait, ça ne me faisait pas peur, mais c’est un sujet qui revenait beaucoup dans ma vie.” On imagine combien ces différentes épreuves ont été difficiles à affronter. Quand on est jeune, on ne possède pas forcément les armes mentales pour se défendre. Plus qu’un poids, cela peut devenir un handicap.

Heureusement, elle a croisé le chemin de Maxime Chattam. Et là, tout s’éclaire. Ou presque. En effet, le romancier a un style qui penche plus vers le noir que vers le soleil. Ça tombe bien. Sans craindre le jugement de son partenaire, Faustine Bollaert peut enfin commencer un nouveau chapitre à ses côtés. “Tous les deux, on adore les films d’horreur, le gothique ou se raconter des histoires qui font peur. D’ailleurs, notre mariage, organisé dans un style ‘manoir hanté’ était atypique” C’est sûr, ces deux-là étaient fait pour se rencontrer !